SANTÉ

A 20 ans, il crée un respirateur portable contre le Covid-19

Etudiant en deuxième année d’ingénierie mécanique, Usman Dalhatu a créé un respirateur portable automatique faits de matériaux locaux dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Le respirateur, une ‘denrée rare’ en Afrique

L’un des principaux symptômes du Covid-19 concerne la difficulté du patient à respirer. Face à celle-ci, le respirateur constitue un outil indispensable.

Malheureusement, un article du Time datant du 7 avril 2020 a  dressé un inquiétant état des lieux sur leur manque dans plusieurs pays africains.  L’article rapporte qu’il n’existerait, selon l’estimation d’un médecin local, pas plus de vingt respirateurs dans les hôpitaux publics du Zimbabwe. Le pays compte pourtant plus de 14 millions d’habitants. Il n’y aurait que trois respirateurs en République Centrafricaine pour cinq millions d’habitants. Au Soudan, il n’y aurait pas plus de 80 respirateurs pour près de 42 millions d’habitants. Au Liberia, il n’y en aurait pas ou presque pas pour presque cinq millions d’habitants. Le Nigeria, pays le plus peuplé du continent avec plus de 195 millions d’habitants, n’en compterait que 500.

Lire aussi : A 99 ans, elle survit au Coronavirus

Les données d’une étude de l’International Rescue Committee publiée quelques jours plus tard viennent compléter ce tableau chaotique. Au Burkina Faso, il n’y aurait que 11 respirateurs pour près de 21 millions d’habitants. La Sierra Leone n’en compterait que 13 pour près de 8 millions d’habitants. Enfin, le Soudan du Sud, ce pays ‘qui n’a jamais connu la paix’ ne compterait que quatre respirateurs pour près de douze millions d’habitants.

Usman Dalhatu et son premier respirateur 

Début avril 2020 toujours, un jeune étudiant nigérian a créé le buzz sur les réseaux sociaux de son pays. La raison? Sa contribution à la lutte contre la rareté de respirateurs au Nigeria dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Dans une vidéo, Usman Dalhatu, alors âgé de 20 ans expliquait le fonctionnement de sa création, un respirateur manuel conçu à partir de pièces locales. L’étudiant en deuxième année de génie mécanique à l’Université Ahmadu Bello de Zaria y montre la présence d’une batterie et du point de chargement. Il y montre aussi un masque à oxygène, la quantité de ce dernier pouvant être ajustée aux besoins du patient.

 

RESPIRE-19, la nouvelle version du respirateur d’Usman Dalhatu

La première version du respirateur conçu par Dalhatu a depuis fait l’objet d’une ‘mise à jour’ grâce à son exposition médiatique.  Désormais appelé RESPIRE-19, il présente un design bien plus ergonomique et plus facilement transportable.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Des étudiants créent un robot pour traiter les patients en quarantaine

Articles : 1044