SOCIÉTÉ

Turquie : Une Noire chassée d’un restaurant ‘à cause de son odeur’

Accusée de dégager une mauvaise odeur, la blogueuse noire Wendie Zahibo a été chassée d’un restaurant en Turquie.

Wendie Zahibo est une écrivaine et blogueuse afro-féministe, créatrice de Reines des Temps Modernes. Le 17 mars dernier, elle a laissé sur son compte Instagram la vidéo d’un échange l’opposant  à un membre du staff d’un restaurant en Turquie. Appelé Osmanlizadeler, l’établissement est bien connu des locaux comme des touristes, notamment pour ses desserts. S’y rendant probablement à cause de cette réputation, Wendie Zahibo a du le quitter en ressentant un goût amer dans son baklava. Elle s’est ainsi vue sommer de quitter le restaurant après qu’on lui ait reproché son odeur. Une partie de la conversation, qui a eu lieu en anglais, a été filmée.

View this post on Instagram

TO BE BLACK AND GIFTED | Se voir demander de quitter un restaurant (après avoir diner bien sûr et juste avant de régler l'addition) car votre odeur de noir dérange ! L'injustice de l'expérience ! Je n'ai même pas les mots pour exprimer ce que j'ai ressenti à ce moment. Toutes les émotions qui sont passées dans ma tête, dans mon corps. J'ai juste cette petite phrase qui tourne en rond dans ma tête. To be black and gifted !!! Turquie >> Istanbul ! @osmanlizadeler1879 ! | When you are at a restaurant, and you were asked to leave because…of your smell… black smell. I didn't know they were a black smell !. I cannot even express how bad i felt, in skin, in my mind, in my body at that moment. When you are black and gifted… | 📽 : @ardwel

A post shared by Wendie ZAHIBO (@wendiezahibo) on

Choquée par cette demande, Wendie Zahibo a demandé à son interlocuteur de lui préciser quelle odeur on lui reprochait d’avoir. Celui-ci a été incapable de répondre, lui disant qu’il ne savait pas et qu’elle et la personne l’accompagnant devraient le savoir.

Wendie Zahibo a interprété cette injonction comme un acte raciste. Elle ne fut pas la seule. De nombreux commentaires sous la vidéo témoignent de leur indignation à propos de cet incident. Un commentaire a notamment invité les internautes indignés à « pourrir » le restaurant à travers des témoignages négatifs sur Google avis. La recommandation a été suivie par certains d’entre eux.

turquie

Capture d’écran Google

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Egypte : Une blogueuse raconte la négrophobie lors de son voyage

Articles : 353