MODE & BEAUTÉ

Christelle Bahezi, une créatrice autodidacte qui vit de sa passion

Nofi vous propose de faire la connaissance de Christelle Bahezi une créatrice de mode talentueuse qui partage sa passion à travers des formations coutures.

Peux-tu te présenter en quelques mots. Qui est Christelle Bahezi ?

Je suis un petit bout de femme d’à peine 1.62m d’origine Kongo. Je suis styliste, prof de couture et créatrice de mode pour les marques KIMPAA Paris et La saison des mômes, marques créées avec ma sœur Eldaa. Je fais également des robes de mariée sur mesure.

D’où te vient cette passion pour la couture ?

Cette passion vient de ma tendre enfance. Ma mère cousait beaucoup, elle était toujours heureuse de nous coudre ma sœur et moi, des petites robes pour chaque rentrée scolaire. Ma grand-mère aussi m’a beaucoup appris le travail manuel. La couture à toujours été une passion qui nous animait dans la famille. J’en ai fait mon métier le jour où j’ai démissionné de mon ancien emploi, c’était en fin 2014.

Quel est ton parcours ? Les études que tu as faites pour en arriver là ?

J’ai fait des études en commerce international. Mon parcours n’a pas du tout été dans la mode. Je suis ce qu’on appelle une autodidacte. J’ai beaucoup appris seule. Je rêvais d’une grande école de mode à Paris, mais je n’en avais pas les moyens.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans la création ?

Je voulais vivre de ma passion. Je cousais quasiment tous les jours. Et mon boulot de l’époque ne me passionnait plus. J’étais assistante commerciale dans un domaine complètement différent de la mode et je ne voulais pas travailler par nécessité financière. Je voulais construire quelque chose de mes mains. Quand on fait de sa passion un métier, on peut travailler des heures et on ne voit pas le temps passer.

Penses-tu que qu’en tant que femme noire c’est beaucoup plus compliqué dans ce milieu ?

Ce milieu n’est pas ouvert à tous les nouveaux qui souhaitent y entrer et c’est valable pour tout le monde. En tant que femme et noire, les difficultés sont peut être plus évidentes mais je ne me bloque pas dessus. Bizarrement, c’est dans la difficulté que surgissent mes meilleures idées. Quand je suis devant une porte fermée, je fais tout pour passer par la fenêtre. Quand on veut, on se donne les moyens pour y arriver.

Peux-tu tu nous parler des formations couture que tu proposes ?

Mes formations s’adressent aux débutants qui veulent se lancer ou s’initier à la couture et aux personnes qui veulent parfaire leur technique. Je propose des formations pour adulte comme pour enfant. On fait de la couture pour coudre des vêtements et des accessoires. On fait également du modélisme pour réaliser ses propres patrons de couture. Je propose plusieurs formules et stage de couture. Mes cours se passent dans une belle ambiance. Mes élèves sont satisfaits du contenu de la formation et repartent avec de nouvelles techniques. J’ai très peu de retour négatifs. C’est très satisfaisant.

D’où t’es venue cette idée ?

Cette idée est venue au fur et mesure que mes projets de création avançaient. Ma première élève a été ma sœur, je lui ai appris la couture, le modélisme et aujourd’hui elle coud comme une pro. Et les gens autour de moi demandaient des conseils pour coudre leur petite réalisation, j’ai fini par devenir prof de couture. L’idée de transmettre mon amour pour la couture est quelque chose qui me plaît énormément. Beaucoup de personnes viennent dans mes cours sans savoir coudre un bouton et ressortent de la formation avec leur vêtement cousu de A à Z. C’est formidable. Et financièrement ça nous aide à entretenir nos projets de création.

 Que souhaites-tu transmettre à ceux qui assistent à tes sessions de formation ?

Je leur délivre toutes mes petites astuces pour mener à bien leur projet. Je suis perfectionniste dans mon travail et j’essaye de leur apprendre toutes les techniques pour avoir des vêtements bien finis. Je leur dis toujours couds le vêtement comme si c’était toi le client qui allait l’acheter. En général, pour des débutants, ils s’en sortent plutôt pas mal. Je suis toujours contente des réalisations de mes élèves. Ils font du bon travail. Je suis fière de ce qu’ils font.

As-tu des conseils à donner à ceux qui rêvent de vivre leur passion pour la mode comme toi ?

Lancez vous si vous êtes convaincus de votre produit. Faite le bien. Soyez créatifs. Je donnerai le même conseil comme pour mes élèves. Vous êtes passionnés et vous souhaitez vous lancer alors créez comme si c’était vous qui alliez l’acheter. Achèteriez-vous une création mal réalisée et mal montée à un prix fort? Si la réponse est non, alors appliquez-vous. Ensuite définissez bien votre cible et concentrez-vous sur celle-ci.

As-tu des créateurs fétiches ?

Je n’ai pas de créateurs fétiches car je suis tout ce qui est beau à mes yeux. Je peux aimer du Iman Ayissi comme du Olivier Rousteing,

Quelles sont les personnalités qui t’inspirent le plus ?

Les sapeurs congolais. Ils sont une vraie source d’inspiration en terme de style. Ce sont des personnes qui ont un grand amour pour le vêtement et le respectent vraiment. J’aime leur excentricité. D’ailleurs je rêve de féminiser ce mouvement encore dominé par les hommes. Les femmes doivent être Femmes et non pas les copies des hommes, je parle en terme de style bien évidemment.

Où te vois-tu dans dix ans ?

Sur le continent Africain. Je rêve de réaliser mon rêve africain. Je rêve de créer de l’emploi féminin de préférence afin d’offrir aux femmes une indépendance financière. Je rêve de monter un centre de formation pour apprendre la couture, le stylisme et l’art. Je vais tout faire pour y arriver, 10 ans ça peut passer très vite, alors je devrais m’y mettre

Selon toi, qu’est-ce qu’être Noir&Fier ?

C’est avoir un amour sans faille pour soi et d’être fier de ce qu’on est et de ce que nous avons hérité.

Parles-nous un peu de ton actualité

Vous pouvez me retrouver actuellement dans notre boutique au 25 rue notre dame de Nazareth, 75003 Paris où nous exposons les créations de notre marque KIMPAA Paris et animons des ateliers de couture. Tous les dimanches nous offrons un petit verre aux clients et présentons quelques nouveautés.
Je suis également active sur les réseaux sociaux insta : Christelle.bahezi et pour notre marque @kimpaa_parisEn plus du prêt à porter, nous réalisons également les robes de mariée sur mesure et je donne des cours aux personnes qui souhaitent apprendre à coudre leur robe de mariée. J’adore ça.

As-tu quelque chose à ajouter ?

Ce que j’aimerais ajouter c’est que je rêve que notre marque devienne une référence. Quelle soit aussi célèbre que les marques vénérées par les sapeurs. On espère qu’un jour les gens pourront porter avec beaucoup de fierté la marque KIMPAA Paris.

Contact :

Pour la couture: www.coudresimplement.com
Pour le prêt à porter: www.kimpaa.com
Pour les enfants (des accessoires) : www.lasaisondesmomes.fr
VOUS AIMEREZ AUSSI :

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 548