Malkia - Le réveil du Ka

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ

Sport

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ

Par Dozilet Kpolo 24 mai 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

En signant un nouveau contrat avec le Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé est devenu plus puissant que ce club congolais qui longtemps remporta de nombreux trophées continentaux. Tout-puissant Mbappé.

« Bonsoir à tous, avant que le Parc des Princes ne rugisse de plaisir à coups de ” Kylian, Kylian ! “. Euh…je suis très content de continuer l’aventure avec, de rester ici en France, à Paris, dans ma ville.

J’ai toujours dit que Paris c’était ma maison et j’espère que je vais continuer à faire ce que j’aime le plus : jouer au football et de gagner des trophées avec vous tous. Donc merci à tous pour cet accueil. »

Ainsi parla Kylian Mbappé, le samedi 21 mai 2022, jour de l’annonce en grandes pompes de son nouveau contrat[1].

Avant d’enfiler un teeshirt, blanc et noir, à mot d’ordre : « Kylian, c’est paris » puis de poser avec le maillot floqué à son nom et la date d’expiration de son contrat : 2025. Avant ça, il eut aussi mille et un épisodes dans ce feuilleton plus long que cette série afro-américaine où Fantôme tente de ghoster femme, enfants et partner in crime après avoir revu son amour d’enfance dans sa boîte de nuit new-yorkaise !

Avant ça, il eut de nombreux rebondissements. Retour sur ceux qui finalement l’ont rendu : tout-puissant !

AU COMMENCEMENT KYLIAN MBAPPÉ VOULAIT SE BARRER

En vrai, tout a commencé il y aura bientôt un an.

SOUVIENS-TOI L’ÉTÉ DERNIER

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ
La tête des mauvais jours.©️Tous droits réservés

Menée par un Paul Pogba des grands soir qui « ce tir par la grande porte », et un Karim Benzema à l’inspiration « bergkampesque », l’Équipe de France, pourtant ultra-favorite de l’Euro 2021, est éliminée par la Suisse en 8ème de finale; au terme d’une séance de tirs au but où Mbappé a raté le dernier.

Se sentant responsable, le malheureux s’exprime sur Twitter.

UN DÉFENSEUR NOMMÉ DJIBRIL CISSÉ

Nombreux sont ceux qui tombent sur lui qui a parfois « l’art de se compliquer la vie ». Quelques-uns prennent sa défense ; à commencer par l’ex-international français, qui fut à ses débuts considérés – lui aussi – comme l’un des grands espoirs du football français : un certain Djibril Cissé.

« Ouais, je trouve pas ça correct de la part des gens de s’acharner sur lui […] S’acharner comme ça sur lui, de remettre en question son football parce qu’il a raté un pénalty […] Après, je m’inquiète pas pour lui. Je sais qu’il est costaud et qu’il a déjà hâte d’être au premier match pour mettre tout le monde d’accord. Je pense qu’il va faire une super grosse coupe du monde. Juste déjà pour remettre les pendules à l’heure et fermer deux, trois gueules au passage.», dans les colonnes de NOFI.

Plutôt que de le laisser aller « fermer deux, trois gueules » en Espagne, le Paris Saint-Germain ferme la porte des négociations et rejette les 200 millions d’euros proposés par le Real Madrid ! En agissant ainsi, le « Qatar Saint-Germain » s’expose à un risque réel et sérieux : voir son meilleur joueur partir gratuitement. L’arrivée en grandes pompes de ce Lionel, qui se prend pour le Messi à force de marcher sur le terrain, fait un temps oublier cela et surtout prouve que le club de la capitale se donne les moyens de remporter enfin la Champions League ; après avoir échoué en finale, l’année dernière. Défaite 1 à 0 avec un but inscrit par l’ex-parisien…Kingsley Coman.

MBAPPÉ SAINT-GERMAIN

Évidemment, Paris pense qu’avec l’Argentin, la « coupe aux grandes oreilles » est plus que jamais à portée de bras. Ajoute à cela le recrutement de Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, mais aussi de Georginio Wijnaldum, qui pourrait faire ses valises, cet été, et tu obtiens une équipe cinq étoiles.

Même les Golden State Warriors, au moment où Kevin Durant les rejoint  à l’été 2016 pour y décrocher deux titres NBA, n’étaient pas aussi impressionnants ! Mais voilà, en football comme au basket, il ne suffit pas d’aligner de grands noms sur la feuille de match ; même si ceux-ci ont été choisis par le soi-disant « plus grand basketteur de tous les temps ». Coucou Lebron James et les Los Angeles Lakers !

C’est déjà assez difficile pour que la cohabitation entre ces grands champions passe, c’est plus compliqué quand l’entraîneur, le maître d’orchestre chante faux. Hello, Mauricio Pochettino !

UN PRINCE AU PARC

L’inertie de Lionel Messi, l’irrégularité chronique de Neymar Jr quand il ne sème pas le Chaos parfait sur Netflix, etc. Tout ceci oblige le gamin de 23 ans (Il en aura 24, le 20 décembre prochain) a porté son équipe sur ses épaules solides. Il l’avait déjà fait auparavant en inscrivant un triplé au Camp Nou. Il le fait encore face à ce club espagnol qui voulait le recruter : le Real Madrid.

Si certains sont partis dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire et la ville de Zakoua pour y célébrer la « Sans-Valentin », d’autres, eux, sont dans la « ville des amoureux » : Paris.

En ce mardi 15 février 2022, Love is (still) in the Hair comme dans les cheveux naturels d’une nappy[2] ou dans la barbe fournie d’un barby[3].

En ce jour post-célébrations amoureuses, le numéro 7 décide de fêter malgré tout. Dans les derniers instants d’une rencontre au sommet, où l’arrière-garde madrilène avait refusé ses avances, il pénètre dans la surface, fait l’amour à trois défenseurs  avant la mettre dans les filets de Thibaut Courtois. Grâce à ce but, Paris remporte la première de ce 16ème de finale : 1 à 0. Le Parc des princes chante.

Quelques semaines, plus tard, on prend les mêmes et on recommence.

ENTRETIEN RÉUSSI À MADRID

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ
Paris a peut-être perdu ce soir-là, mais Mbappé, lui, a gagné quelque chose.©️Tous droits réservés

Le COVID-19 a durablement changé la face de la Terre et le monde du travail. Ainsi, le télétravail devient la norme dans beaucoup de pays, beaucoup d’entreprises. Le tout au grand dam de ces directeurs de ressources humaines qui lèchent les bottes de patrons, portant encore les traces d’un passé colonial. Avec ce grand remplacement (le seul et vrai ! Pas celui fantasmé par des racistes puis allègrement diffusé par des médias en manque d’inspiration), plus besoin de se déplacer ou presque.

Sauf quand des recruteurs veulent voir de leurs propres yeux un prodige de moins de 25 ans, qui a pris l’avion et/ou le train. C’est ainsi que le Bondynois se retrouve à Madrid pour un entretien d’embauche.

Et si le reste de son équipe, trop gentille de l’avoir accompagné (Merci, les gars !), passe complètement à travers de ce 16ème de finale retour, Kylian, lui, a réussi le sien grâce à la « spéciale Mbappé » : un pied qu’il ouvre puis ferme au dernier moment pour placer le ballon hors de portée du gardien.

Hors de portée, le Real l’a été après avoir égalisé puis inscrit deux buts pour l’emporter finalement : 3 à 1 ! Certes, Paris a perdu mais son meilleur joueur, lui, a gagné. Voulant probablement lui donner un avant-goût de sa future vie madrilène, des spectateurs du Santiago Bernabeu l’avaient acclamé au moment de sa présentation.

Pour information, les Barcelonais Ronaldinho et Iniesta font partie de ces rares adversaires applaudi par des fans madrilènes après que ceux-ci aient marché sur leur équipe.

Ce soir-là, dans l’esprit de beaucoup d’observateurs et peut-être même dans celui du principal concerné, il ne fait aucun doute qu’il faut qu’il rejoigne « le plus grand club du monde », et ses 13 Champions League, pour passer un palier. Paris semble incapable de lui offrir cela dans la mesure où le club est gangréné par d’interminables luttes internes entre le président Nasser Al-Khelaïfi et l’ex-directeur sportif Leonardo. Selon le toujours-très-bien-informé journaliste Romain Molina, le Brésilien, convoqué à Doha, aurait réussi à convaincre l’émir du Qatar, le cheikh Tamin ben Hamad Al-Thani de le laisser poursuivre l’aventure. Son sursis n’aura finalement été que de courte durée.

TOUT-PUISSANT MBAPPÉ

Celui qui a bien failli stopper son aventure parisienne, c’est bien Kylian Mbappé.

Lassé entre autres des dysfonctionnements organisationnels qui pourrissent l’atmosphère déjà tendue autour du club, le champion du monde 2018 aurait fait son choix : ce sera le Real Madrid !

Côté madrilène, ils salivent déjà rien qu’en pensant au futur trio d’attaque : Vinícius Jr – Benzema – Mbappé ; avec ce numéro 10 que Modrić avait même prévu de lui céder.

Côté parisien, c’est le branle-bas de combat ! Des négociations se multiplient et jusqu’au début de la semaine dernière, celle du 16 mai donc, on voit mal comment elles pourraient aboutir à une issue favorable.

« Mon choix est quasiment fait. » déclare même le tout frais meilleur joueur de la saison 2021/2022. L’art de cacher son jeu, Mbappé le maîtrise.

DOCTEUR KYLIAN, MYSTÈRE MBAPPÉ

Comme un grand chanteur l’a dit : « Le mystère existe parce qu’il y a des mystérieux ! »

Et, le Parisien est l’un des plus forts au monde à ce jeu.

Rien ne semble alors indiquer qu’il restera au Paris Saint-Germain.

Ni sa communication verbale et/ou non verbale, avec ce visage glabre et ses contours qui eux-mêmes ont du mal à le limiter ; ni ses performances sur le terrain, qui de ce tourbillon médiatique, ce tohu-bohu, alimenté par une presse espagnole convaincue et convaincante au sujet de sa toute prochaine signature imminente au Real Madrid, n’en pâtissent.

Oui, au jeu du poker menteur, Kylian Mbappé est fort. Et quand il ne dit rien, c’est sa mère, Fayza Lamari qui défend sa progéniture sur Twitter.

Puis un message crypto-money de Molina, toujours lui, sème le doute puis la tempête.

HERE WE GO!

Très vite, différents journalistes confirment l’information.

C’est le cas de l’Italien spécialistes des transferts, Fabrizio Romano et sa formule magique pour en un : Here We Go! Pour Mbappé, ce Mister Mercato en publie un sur son compte Instagram : le 21 mai. Peu de temps avant que le Parc des Princes, ivre de bonheur, saoule à peine le titi parisien à coups de : « Kylian ! Kylian ! »

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ
Ici, c’est Paris ! ©️Tous droits réservés.

L’HOMME QUI A DIT NON À MADRID

À Madrid, la pilule passe mal. Et des joueurs de la Casa Blanca de se déchaîner. Parmi lesquels, figure au premier rang son coéquipier en équipe de France Benzema ; auteur d’une drôle de story puérile comme il en fait souvent.

PARIS SAINT-GERMAIN : TOUT-PUISSANT MBAPPÉ
Tu vas avoir de gros problèmes. ©️Tous droits réservés

« La story de Benzema ? J’ai vu presque que tous les joueurs du Real Madrid l’avaient sorti. Il ne faut pas avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que ça vient de plus haut, non ? », les taclant à la gorge.

Kylian Mbappé n’a peut-être pas fait l’école militaire de Saint-Cyr mais il s’exprime avec l’assurance contagieuse et séduisante de ceux qui y sont passé. Quand bien même son équipe de communication ( ?) l’aurait soigneusement préparée pour la conférence de presse du lundi 23 mai, aux côtés de son président tout heureux, encore faudrait-il s’affirmer sur tous les sujets ou presque. Morceaux choisis.

« J’ai pris ma décision la semaine dernière. […] J’ai pris la décision d’appeler le président Pérez. J’ai beaucoup de respect pour son club qui a tout bien fait pour moi. En homme respectueux. Il était de mon devoir de lui parler personnellement. », remettant la balle au centre.

Ou encore :

« Je n’ai pas dit non au Real Madrid. J’ai dit oui à la France et au PSG. Il était trop tôt pour partir gratuitement. », grandiloquent.

Sans parler de ce tacle appuyé à Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football et accessoirement son patron :

« Ce qui est drôle, je sais pas si c’est drôle, parlant aux journalistes, c’est qu’avant ce rassemblement de mars [où il a boycotté certaines opérations marketing organisé par des sponsors de l’équipe de France par conviction, NDLR], personne n’a fait un article ni même une brève sur les droits à l’image. Il a fallu ça, pour que ça devienne un sujet. […] »

Ce qui est drôle dans l’histoire, c’est que Monsieur et Madame Tout-le-monde et des journalistes professionnels – toi, y compris – étaient persuadés que Kylian Mbappé, qui a signé un contrat de trois ans avec une rémunération et une prime à la signature respectivement estimées à 50 millions/an et 100 millions d’euros, allait rejoindre le Real Madrid.

Ce qui est drôle dans l’histoire, c’est que le Qatar a bien failli perdre le joyau de sa couronne, le représentant plénipotentiaire de son ambassade parisienne, à quelques mois d’une Coupe du Monde qui aurait déjà coûté la vie à 6 500 travailleurs migrants.

Ce qui est drôle dans l’histoire, c’est que Kylian Mbappé a fait ce que beaucoup de travailleurs, et pas seulement ceux qui commencent leur publication par un faux-ami, un « Cher réseau », rêveraient un jour de réaliser : avoir l’embarras du choix entre des plus prestigieux au monde.

Oui, il l’a fait juste avant d’enfiler son bleu de travail et de répondre comme souvent à ceux qui ne sont pas contents : par un triplé !

Quelques minutes après que le Parc des Princes, qui l’avait sifflé en début de saison, ne l’ait entendu s’exprimer : « Bonsoir à tous, avant que le Parc des Princes ne rugisse de plaisir à coups de ” Kylian, Kylian ! “. Euh…je suis très content de continuer l’aventure avec, de rester ici en France, à Paris, dans ma ville. J’ai toujours dit que Paris c’était ma maison et j’espère que je vais continuer à faire ce que j’aime le plus : jouer au football et de gagner des trophées avec vous tous. Donc merci à tous pour cet accueil. »


[1] Il semblerait que Paris ait choisi de lui faire signer un nouveau contrat plutôt qu’une prolongation pour éviter que son ancien club formateur, l’AS Monaco, ne reçoive une indemnité.

[2] Néologisme né de la contraction entre « natural » et « happy » ; qui désigne des femmes qui optent pour les cheveux naturels.

[3] Version masculine de nappy ; qui renvoie aux barbus.