SOCIÉTÉ

Mukwege lance un fonds mondial pour les victimes de violences sexuelles

Le gynécologue congolais Denis Mukwege,  a annoncé le lancement d’un fonds destiné aux femmes victimes de violences sexuelles du monde entier.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

En décembre 2018, le Docteur Denis Mukwege recevait le Prix Nobel de la paix pour son travail contre les crimes sexuels malheureusement si fréquentes dans son pays de la République Démocratique du Congo. Loin d’être seulement destiné à son pays, son discours d’acceptation, qui critiquait le silence de l’ONU sur la tragédie de son pays, avait une portée internationale.

C’est à cette perspective internationale qu’entend s’ouvrir Mukwege dans ses activités en faveur des femmes victimes de violences sexuelles.

Le 1er septembre, Mukwege a annoncé sur le site internet de la fondation Panzi qu’il allait lancer un ‘Fonds Mondial de Réparation’ le 31 octobre 2019.

« Nous continuerons à réclamer la justice partout dans le monde pour les victimes en traçant une ligne rouge contre l’impunité. Nous continuerons à nous battre pour le projet de Fonds Mondial de Réparation sur lequel nous travaillons depuis 2010. 
 
Nous ne cesserons jamais de fournir des soins, de partager notre vision d’un monde solidaire et de responsabiliser toutes les survivantes en tant qu’agents du changement passant du statut de victime à celui de leader dans la société. » a-t-il déclaré.  
Mentionnant les pays en conflit que sont le Burundi, l’Irak et la République Centrafricaine, Mukwege a promis l’installation de One Stop Centers, des lieux de prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles similaires à ceux mis en place, l’hôpital qu’il dirige et où il traite depuis 1999, des victimes de crimes sexuels.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

[Kivu] Association « Loba », ou la reconstruction psychologique des femmes par la danse

Articles : 977