SOCIÉTÉ

Ces Togolais créent des imprimantes à partir de déchets électroniques

Au Togo, des innovateurs combattent la pollution électronique. Ils transforment des déchets électroniques en de nouveaux objets comme des imprimantes 3D.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Les déchets électroniques en Afrique

L’Afrique reçoit une grande quantité d’objets électroniques en provenance des pays occidentaux. Cela permet à beaucoup d’Africains d’avoir accès à des produits électroniques à moindre frais. Toutefois, ces objets à faible durée de vie se retrouvent rapidement abandonnés dans les rues locales. Ils y polluent gravement l’air.

Les déchets électroniques au Togo

Le Togo importe environ 500000 tonnes de déchets électroniques par an. Des innovateurs de ce pays ont décidé de prendre ce problème par les deux bouts. Réduire la pollution en recyclant des parties d’objets électroniques et en faire des nouveaux objets électroniques.

Les imprimantes 3D écologiques, une spécialité togolaise

W.Afate 3D Printer est une imprimante 3D. Elle est l’oeuvre d’Afate Gnikou. Cet innovateur l’a construite à partir de débris d’objets électroniques. Elle est la première de ce type au Togo. L’imprimante a tellement séduit qu’elle a remporté le premier prix de l’innovation technologique à la dixième conférence internationale des FabLab de Barcelone en 2015.

Afate Gnikou a aussi inspiré d’autres innovateurs togolais. C’est le cas d’Ousia Foli Bebe. Comme Afate, il a créé une imprimante 3D à partir de déchets. Il a aussi, à partir d’une imprimante usagée, créé une araignée robot. Celle-ci est devenue le symbole du recyclage des déchets électroniques au Togo. Avec elle, Foli Bebe se rend dans les écoles pour sensibiliser les élèves au recyclage des déchets électroniques et à la technologie.

imprimantes

L’araignée d’Ousia Foli Bebe
(Capture d’écran BBC)

VOUS AIMEREZ AUSSI:

La Turtle, première voiture 100% ‘récup’ fabriquée en Afrique

https://www.bbc.com/news/world-africa-46372101

Articles : 940