SOCIÉTÉ

Des sosies rencontrées sur Facebook se révèlent être des jumelles

Sharon Matius et Melon Lutenyo avaient fait connaissance sur Facebook avant de découvrir par l’ADN qu’elles étaient des jumelles séparées par erreur à la naissance.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Imaginez vous rencontrer votre sosie parfaite sur Facebook. Vous l’insultez d’abord et l’accusez d’avoir volé votre identité en ligne. Puis vous la rencontrez. Vous apprenez qu’elle a grandi dans le comté de Nairobi et vous dans celui de Kakamega. Toutefois, elle vient d’emménager dans ce dernier où elle est née… dans le même hôpital que vous, à deux jours d’intervalle. Une question vous vient évidemment à l’esprit, ainsi qu’à tous ceux ayant entendu parler de cette histoire. Seriez-vous des jumelles séparées à la naissance?

L’histoire des jumelles de Kakamega

Ce scénario digne d’un épisode des Feux de l’Amour, c’est l’histoire de Sharon Matius et Melon Lutenyo. Leurs mères ont toujours cru les avoir conçues biologiquement. Les médecins avaient prédit à l’une d’entre elles qu’elle accoucherait de plusieurs enfants à la fois.

En avril 2019, le mot-clé des jumelles de Kakamega fut l’un des plus recherchés sur Google au Kenya.

Cette intérêt médiatique attira l’attention de membres de l’Institut de Recherche Médicale du Kenya et d’un réseau de laboratoires . Les autorités de  ce dernier décidèrent de financer un test ADN pour répondre à la question que tous  leurs compatriotes se posaient.

des jumelles

 

Les résultats du test ADN furent sans appel. Sharon Mathias et Melon Lutenyo sont bel bien des jumelles véritables. Elles sont toutes les deux les filles biologiques de Rosemary Khaveleli Onyango. Cette dernière avait élevé Melon dans dans le comté de Kakamega.

Les deux jeunes filles avaient déjà développé une forte intimité avant l’annonce des résultats. Ceux-ci ne firent que la conforter.

Ces deux soeurs et leur mère biologique exprimèrent alors leur volonté de vivre ensemble. L’histoire aurait pu se terminer là, si deux autres protagonistes n’en étaient pas sortis lésés.

La ‘fausse jumelle’ et sa mère biologique

Rosemary Khaveleli Onyango avait élevé Melon Lutenyo et celle qu’elle pensait être sa jumelle, Melvis Imbaya. Cette dernière n’était en fait pas sa fille biologique. Melvis Imbaya  avait été échangée par erreur à la naissance avec Sharon Matius.

des jumelles

Sharon Matius, Melvis Imbaya & Melon Lutenyo
Crédit : Daily Nation

De son côté, Angeline Omina, la mère biologique de Melvis avait élevé Sharon Matius en pensant qu’elle était sa fille. Lorsque cette dernière annonça vouloir vivre avec sa soeur jumelle, Angeline Omina accepta d’abord, puis alla emmener de force chez elle sa fille biologique Melvis Imbaya alors que les trois jeunes filles allaient être reçues par le gouverneurs de Kakamega. La dernière étape en date du feuilleton aurait vu les familles accepter que les trois jeunes femmes vivent ensemble chez Rosemary Khaveleli Onyango.

 

Vous aimerez aussi:

L’incroyable histoire des deux sosies homonymes qui ont bluffé la police

 

 

Articles : 987