SOCIÉTÉ

Blessée par balle, elle est inculpée pour la mort de son foetus

A la suite d’une altercation, Marshae Jones, 27 ans, enceinte de cinq mois, a reçu une balle dans le ventre. Cette balle a mis fin à sa grossesse. Jugée comme étant à l’origine de la bagarre, elle a été inculpée pour…la mort de son foetus. Des activistes pour les droits des femmes noires ont dénoncé cette décision.
Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Les législations sur le port d’arme et l’homicide de foetus

En France, la loi interdit le port et le transport d’armes à feu.  De même, elle écarte l’incrimination d’homicide dans les cas de la mort d’enfants qui ne sont pas nés vivants.

Dans ces deux cas, la loi tranche avec la législation américaine. En effet, le deuxième amendement de la constitution américaine garantit le droit de porter une arme à feu.  De même, les lois de 38 états américains reconnaissent les foetus comme pouvant être victimes d’homicide. Cette législation est en vigueur dans l’état de l’Alabama, dans le sud des Etats-Unis. Dans cet état, une loi récente et différente criminalise l’avortement après six semaines de grossesse, même en cas de viol et d’inceste.

Lire aussi : Alabama: le propriétaire d’un écureuil drogué à la methamphétamine arrêté

L’affaire Marshae Jones 

Ces deux lois ont donné lieu à une incroyable décision judiciaire qui a choqué de nombreux observateurs du monde entier, les  Etats-Unis inclus.

Marshae Jones, 27 ans, a été impliquée dans une altercation sur un parking à l’extérieur d’un magasin le 4 décembre 2018. Durant celle-ci, Ebony Jemison, une femme de 23 ans, aurait tiré un coup de feu dans le ventre de Jones. Ce coup de feu a mis fin à la grossesse de cette dernière, alors en cours de cinq mois.

foetus

Marshae Jones et Ebony Jemison (Crédit photo : Pleasant Grove Police Department)

La justice avait dans un premier temps inculpé Jemison pour la mort du foetus de Marshae Jones. Toutefois, en mai 2019, un grand jury est revenu sur cette décision. Considérant que Jones avait initié l’altercation, c’est donc elle qui fut inculpée d’homicide. Ils ont aussi jugé qu’Ebony Jemison avait ouvert le feu en situation de légitime défense.

Lire aussiPourquoi est-il facile de se faire tuer par la police américaine quand on est noir

Alors que leur cliente était en détention, les avocats de Marshae Jones ont demandé une nouvelle audience afin de la disculper, décrivant une décision « totalement déraisonnable et injuste » qui « ignore la loi et ignore la raison ». L’audience est prévue pour le 9 juillet 2019.

Des activistes pour les droits des femmes et des Noires montent au créneau

Planned Parenthood et Planned Parenthood Southeast sont des associations américaines comparables au Planning Familial français. Comme lui, elles encouragent  les choix contraceptifs. Après l’annonce du verdict, les deux associations ont publié un communiqué dénonçant  entre autres la ‘criminalisation des femmes noires’. Le communiqué lie cette décision de justice à la loi récemment passée en Alabama qui criminalise l’avortement après six semaines de grossesse.

Marshae Jones a également reçu le soutien d’autres organismes, comme le Yellowhammer Fund, qui apporte un soutien financier aux femmes souhaitant mettre un terme à leur grossesse dans l’état de l’Alabama.

Vous aimerez aussi:

Une serveuse noire virée pour avoir teint ses cheveux gagne 250000 dollars de compensation

 

Articles : 940