Malkia - Le réveil du Ka

Michael B. Jordan en Superman au cinéma? Une bonne idée

Divertissement

Michael B. Jordan en Superman au cinéma? Une bonne idée

Par Sandro CAPO CHICHI

L’acteur américain Michael B. Jordan pourrait être le prochain acteur à incarner Superman au cinéma, ce qui en ferait le premier acteur noir à incarner ce rôle.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

« On s’en fout que ce soit un Noir qui joue un type avec une cape et un slip par dessus ses collants! Créons nos propres héros!  »

J’imagine déjà  la réaction de nombre des lecteurs de cet article qui préféreront que des Africains créent leurs propres héros plutôt que d’attendre désespérément d’être représentés comme tels chez les ‘autres’.

Cette objection est pour moi tout à fait valide. Les Africains se doivent de créer des scénarios ayant lieu en Afrique où dans des territoires historiquement en grande partie peuplés par des Afro-descendants. Sinon, les acteurs afro-descendants souffriront nécessairement de leur absence dans les films historiques occidentaux.  De par leur présence plus récente et minoritaire dans les pays occidentaux, ils y seront toujours considérés comme moins légitimes à incarner des héros auprès de publics qui ne pourront que difficilement s’identifier à eux.

Superman

Michael B. Jordan est pressenti pour incarner Superman au cinéma

Cela dit, je pense que le cas de Superman, dont nos confrères de Deadline ont fait part de rumeurs selon lesquelles il pourrait être incarné par l’acteur afro-américain Michael B. Jordan, est plus intéressant.

Si ce dernier en venait à succéder au Britannique Henry Cavill, il incarnerait Kal-El / Clark Kent / Superman, un extraterrestre anthropomorphe aux pouvoirs supérieurs à ceux des humains comme le sont les autres habitants de Krypton. Jusqu’à aujourd’hui, les représentants les plus célèbres de ce type de personnages ont toujours été incarnés par des acteurs blancs. Ce choix a manifestement été dicté par une conception suprématiste raciste du monde qui considérait qu’une planète autre que la Terre, si elle devait être peuplée par des populations similaires à des humains, ne pouvait l’être que par des Blancs qui en constitueraient la race par excellence, l’état le plus abouti.

superman

Superman numéro 234 (1971), première représentation d’un kryptonien non-Blanc, source : newsarama.com/1890-supermen-of-color-the-non-white-kryptonians.html

Même si dans les années 1970, les auteurs de DC Comics se sont rendus compte du message que la race blanche de Krypton renvoyait en dessinant certains Kryptoniens comme non-Blancs, puis en créant l’île de Vathlo, un territoire voisin de Krypton et peuplé par la ‘race noire hyper-développée’, la couleur de peau de Superman personnage principal n’a jamais varié alors qu’aucune contrainte géographique ou historique ne s’y opposait.

Superman

En bas, représentation de la planète Vethlo, dans Superman numéro 239 (1975) ; source : newsarama.com/1890-supermen-of-color-the-non-white-kryptonians.html

On ne serait donc pas contre un acteur comme Michael B. Jordan dans le rôle de Superman. Non pas pour réaliser un Grand Remplacement de l’imaginaire occidental comme certains semblent le craindre, mais pour chasser les traces encore restantes du racisme dans un imaginaire désormais globalisé.

Vous aimerez aussi:

Un ‘James Bond noir’ est-il approprié?

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !