Histoire et Culture Noire/ Les 1ères Miscellanées Panafricaines

Malika, Warrior Queen : un projet de série animée sur l’histoire africaine

Culture

Malika, Warrior Queen : un projet de série animée sur l’histoire africaine

ParSandro CAPO CHICHI

Malika, Warrior Queen une série d’animation 100% nigériane et dédiée aux aventures de la reine fictive Malika d’Azzaz, inspirée de la reine semi-légendaire Amina de Zazzau est en cours de préparation.

Par Sandro CAPO CHICHI de New African Cultures / nofi.media

Créer une fiction historique possède de nombreux avantages pour son scénariste. Elle lui fournit une trame, une base pour les personnages, bref une longueur d’avance dans l’écriture de leur projet.

Mais cette arme peut aussi se révéler être à double tranchant.
Dépasser, comme le souhaiterait le scénariste, les limites de la vérité historique peut ainsi se révéler problématique, notamment aux yeux de certains critiques attachés à la transmission de la vérité historique au grand public. Le problème peut aussi venir de populations ‘descendantes’ des personnages traités qui considèrent toute fantaisie au sujet de leurs ancêtres comme un ‘sacrilège’.

C’est peut-être fort de ces réalités que Roye Okupe, a créé la bande dessinée ‘Malika, Warrior Queen’.

Ce Nigérian installé aux Etats-Unis est le créateur de Youneek Studios, une société de bandes dessinées dont ‘Malika, Warrior Queen’ est un des titres phares.

Malika, Warrior Queen

Cette bande dessinée s’inspire ouvertement de l’histoire de la célèbre Amina de Zazzau, une reine guerrière  qui aurait régné sur une grande partie du pays haoussa au 15ème ou au 16ème siècle.

Malika est évidemment inspirée d’Amina, et son royaume Azzaz est un clin d’oeil à l’état haoussa de Zazzau (Zaria).

Malika, warrior queen

Se focaliser sur cet état fictif permet à l’auteur d’évoquer, dans la même histoire mais sans autant de détails, des états et des entités contemporains de Zazzau comme Oyo ou Tombouctou.

Un autre état contemporain de Zazzau, la Chine impériale est également mentionnée. Cette inclusion est intéressante car dans Malika, Warrior Queen, la Chine cherche à envahir le territoire de l’héroïne alors qu’elle doit faire face à la désunion dans ce dernier.

Comme dans Black Panther, son vibranium et les puissances occidentales le convoitant, on peut voir dans ce conflit avec la Chine un miroir avec la situation actuelle où le Nigéria et l’Afrique, en proie à des conflits internes sont aussi la cible de la ‘Chinafrique’.

Malika, warrior queen

Cette superbe bande dessinée, Roye Okupe souhaite désormais l’adapter en série animée. A cet effet, il a lancé un teaser et un financement participatif. On ne peut que vous inviter à regarder le premier et à contribuer au second, pour finalement permettre à l’Afrique et à son passé de reprendre vie.

Aminatou De Zaria, Reine guerrière Haoussa

ainsuL’histoire

Après Nollywood