MODE & BEAUTÉ

La marque MOGA n’emploiera plus de mannequins blanches

La marque MOGA, spécialisée dans les foulards, a justifié son récent choix de ne pas employer de mannequins blanches dans ses prochaines campagnes publicitaires afin de dénoncer les discriminations raciales dans le monde de la mode. Cette décision a été accueillie par des accusations de racisme anti-blanc envers les propriétaires de la marque.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Ce n’est pas la première fois qu’Azahn Munas utilise sa marque pour des causes soci(ét)ales. Fin 2017, cet Australien d’origine sri-lankaise avait sorti un foulard aux couleurs du drapeau du mouvement LGBT pour soutenir l’adoption du mariage homosexuel dans son pays.

mannequins blanches

La même année, il avait envoyé publiquement des foulards de sa marque, MOGA, à Pauline Hanson, une sénatrice qui avait appelé à l’interdiction de l’immigration en Australie issue des pays musulmans.

Si ces actions n’ont pas particulièrement fait de remous, ce n’est pas le cas de la dernière décision de la marque.

mannequins blanches

Azahn Munas, créateur de MOGA, a décidé ne pas employer de mannequins blanches lors de ses prochaines campagnes

A la recherche de nouveaux modèles, MOGA a lancé une annonce publique de casting pour ses prochaines campagnes dans lequel il apportait la précision suivante:

« Désolé mesdames, nous pensons que vous êtes vraiment très belles, mais malheureusement, celle-là n’est pas pour vous, en accord avec notre nouvelle politique, nous n’emploierons plus de mannequins blanches dans nos publicités. »

Comme il fallait s’y attendre, la démarche a été vivement critiquée en ligne et accompagnée d’accusations de racisme anti-blanc.

Azahn Munas s’est défendu de ces accusations dans une entrée de blog sur le site medium.com , commençant par les mots ‘Dear White People’.

« Je sais que je ne suis pas le seul à penser que tous les visages sont magnifiques, mais malheureusement, la représentation actuelle de la race et de l’ethnicité dans le monde de la mode suggère que ce n’est pas le cas. Pourquoi en 2018, la majorité des visages que l’on voit dans la mode sont-ils toujours tant ceux de Blancs? »

On peut malheureusement imaginer la réponse des intéressés, que beaucoup pensent certainement tous bas et que peu osent pourtant dire tout haut:

« L’Occident domine le monde et dispose du plus puissant pouvoir de consommation. L’Occident est originellement et majoritairement blanc. Il est donc normal que la mode cherche en majorité à plaire à des Blancs en employant des modèles qui leur ressemblent.   En Occident, vous n’êtes que des minorités pauvres, et comme ces mots l’indiquent, vous ne pouvez pas vous attendre à la majorité de notre attention. Si vous n’êtes pas contents, allez développer vos pays, accroissez votre pouvoir de consommation, créez vos marques et tout le monde sera content ».

Vous aimerez aussi:

Discrimination à l’Afro dans la mode : des courriels accablants

 

 

 

Articles : 914