ENTREPRENEURIAT

A 11 ans, elle crée « Zoe’s Dolls » et offre 20 000 poupées noires aux plus démunis

Philanthrope et entrepreneure à 11 ans, Zoé collectionne et offre des poupées noires aux petites filles dans le besoin. Pour cette jeune fille « c’est important que tout le monde ait une poupée qui lui ressemble ».

Zoé Terry n’avait que cinq ans quand elle s’est sentie intimidée à l’école pour sa couleur de peau et ses cheveux « gonflés ». Soutenue par sa mère, le jeune américaine prend confiance en elle et trouve la force de  renverser la tendance en transformant le malaise en action.

« Quand elle a été victime d’intimidation, elle a dit: » Je ne vais pas laisser cela me rabaisser. Je vais faire quelque chose de positif à ce sujet « , témoigne sa mère. « Elle ne laisse pas sa situation déterminer son résultat, elle détermine son résultat. »

Zoé a alors décidé de faire quelque chose pour aider à faire en sorte qu’aucune autre petite fille ne ressente la même chose.

Zoé Terry et ses poupées noires

Zoé Terry, 11 ans, et sa mère, Nakia Bowling, ont lancé les «Zoe’s Dolls» à but non lucratif en 2011 lorsque Zoé n’avait que cinq ans. Le groupe distribue des poupées noires aux jeunes filles aux familles les plus démunies.

« Je voulais vraiment trouver un moyen pour que les petites filles noires sachent qu’elles sont belles, peu importe ce que les autres disent », a déclaré Zoé. « Et j’ai pensé: » Les poupées à leur image seraient un excellent moyen de leur montrer ça.  »

Zoé offre des poupées Zoe’s Dolls aux petites filles

Zoé a déjà aidé à collecter et à distribuer 20 000 poupées. En outre, elle crée sa propre gamme de poupées «Simply Zoe» et a déclaré que son objectif était que pour chaque produit vendu, une soit donnée à une famille dans le besoin.

Son travail a suscité un débat important dans son école. Aujourd’hui en 6ème, Zoé est connue et appréciée de tous.

«Non seulement elle diffuse un message de diversité et d’inclusion», a déclaré Karen Davis, une enseignante de l’école de Zoé, mais « elle a donne vraiment le sentiment que nous sommes tous beaux. »

 

Source : ABCNews

VOUS AIMEREZ AUSSI:

A 12 ans, elle lance sa propre collection de vêtements en réponse aux moqueries de ses camarades de classe

Articles : 260