SANTÉ

Covid-19 : Il fabrique une cabine de désinfection à moindre frais

Le Kényan Stanley Ng’ang’a a créé seul en une semaine et à moindre frais une cabine de désinfection pour lutter contre le Covid-19.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Le Kenya face au Covid-19

Au 16 mai 2020, le Kenya comptait 830 cas de covid-19 pour 50 morts et 301 guérisons. Ce jour a vu la fermeture des frontières du pays avec ses voisins somalien et tanzanien. C’est de ces derniers, selon le président Uhuru Kenyatta, que seraient venus une partie significative des cas positifs au Kenya. Des restrictions de déplacement ont  été imposées à plusieurs régions, dont la zone métropolitaine de Nairobi, la capitale du pays. Des conséquences dramatiques et médiatiques ont eu lieu sur la faim de nombreux habitants, avec notamment des émeutes à  Kibera, le plus grand bidonville du pays.

View this post on Instagram

Several countries in Africa have implemented lockdown and preventive measures resulting in limited access to provisions. Many governments have adopted Food distribution as a mean to cope with these restrictions. However, this has resulted in the rise of protests and violence as the supply remains insufficient and unequal in some areas. Tell us what you think! Plusieurs pays africains ont mis en œuvre des mesures préventions qui ont limité l'accès aux provisions. De nombreux gouvernements ont adopté la distribution alimentaire comme moyen de faire face à ces restrictions. Cependant, cela a entraîné des protestations et une augmentation de la violence en reponse au ravitaillement insuffisant et inégal dans certaines régions. Qu’en pensez-vous ? Source: South China Morning post #covid19africa #hunger #virus #stayhomechallenge #staysafeoutthere

A post shared by Covid.19Africa (@covid.19africa) on

Lire aussi: Sans ressources, une maman cuisine des pierres pour ses enfants

Stanley Ng’ang’a et sa cabine de désinfection contre le Covid-19

En parallèle, des citoyens kényans redoublent d’initiatives pour lutter contre le virus. Stanley Ng’ang’a, d’Eldoret dans l’ouest du pays, est l’un d’eux.

cabine

Stanley Ng’ang’a (Photo Jared Nyataya / Nation Media Group)

Âgé de 38 ans en mai 2020, Ng’ang’a a créé une cabine de désinfection. Cette cabine permet aux personnes d’être aspergées de liquide désinfectant d’une éventuelle contamination d’avec le Covid-19. Des telles cabines existent dans les villes de Nairobi et de Mombasa, les plus touchées par le virus. A Eldoret, elles demeuraient une denrée rare. D’où  l’initiative de Stanley Ng’ang’a. La cabine est reliée à des tuyaux possédant 18 buses. Le moteur de la cabine est relié à un récipient contenant du désinfectant. L’ensemble fonctionne à l’électricité.

S’exprimant auprès de nos confrères du Daily Nation, Ng’ang’a a déclaré avoir fabriqué le dispositif en une semaine et pour 10000 shillings (environ 86 euros). Il aussi annoncé son souhait de soumettre son projet à des autorités supérieures, espérant qu’il soit reproduit à proximité des centres de santé en lutte contre le covid-19 et des marchés.  Ce projet, Ng’ang’a l’espère, pourra éviter à son pays d’importer des cabines résolument plus chères.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

A 9 ans, il crée une machine pour le lavage de mains anti-Covid-19

 

Articles : 1096