SOCIÉTÉ

Sans ressources, une maman cuisine des pierres pour ses enfants

Beaucoup de Kényans se sont émus du sort de Peninah Bahati Kitsao. Cette veuve mère de huit enfants sans ressources depuis la crise du Covid-19 avait fait cuire des pierres pour faire croire à ses enfants qu’elle leur préparait à manger.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Cuisiner des pierres

Peninah Bahati Kitsao expliquait à nos confrères de NTV espérer que ses enfants s’endormiraient avant de se rendre compte du subterfuge. Ce fut toutefois sans succès. La mère de famille résidant dans l’agglomération de Mombasa au sud du pays fait partie des Africaines durement touchées par les restrictions liées à la crise du Covid-19. Travaillant d’ordinaire comme blanchisseuse, elle a du renoncer à cette activité. Elle avait en outre été endeuillée par la mort de son mari en 2019. Bien que le gouvernement kényan ait mis en place un système d’aide alimentaire pour ses citoyens les plus précaires, Peninah Bahati Kitsao n’en avait pas bénéficié. Elle ne pouvait par conséquent pas subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants.

La solidarité

Heureusement, Peninah Bahati Kitsao a été une heureuse bénéficiaire de la solidarité d’une partie de ses compatriotes. De sa voisine, Prisca Momanyi, d’abord, qui, entendant les cris des enfants, était venue s’enquérir de la situation. Elle alerta ensuite les médias. Elle offrit aussi à la mère de famille âgée de 45 ans en avril 2020 son premier téléphone et son premier compte en banque. Après le reportage de NTV, beaucoup de Kényans se sont émus et ont manifesté leur solidarité à l’endroit de la mère de famille et de ses huit enfants. Kitsao a ainsi reçu de l’argent, de l’argent et de nombreux appels de la part de Kényans lui demandant comment l’aider. Elle s’en est notamment réjouie chez nos confrères de tuko.ke.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

La famine s’accroît en Afrique du fait des conflits et du changement climatique

Articles : 1044