DIVERTISSEMENT

Un ‘explorateur’ africain découvre le fleuve Gulu en Angleterre

Avec humour, Milton Allimadi  s’est comparé à un explorateur européen du passé prétendant ‘découvrir’ des lieux en Afrique et leur ‘donner’ des noms bien qu’ils aient été connus et nommés par les Africains depuis toujours.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

explorateur

Le grand explorateur ougandais Milton Allimadi ( Facebook)

« J’ai découvert la rivière que vous voyez derrière moi à Londres. Je ne sais pas comment les indigènes l’appellent, mais  je lui ai donné le nom plus approprié de ‘Fleuve Gulu’. Comme Sir Samuel Baker vous pouvez maintenant m’appeler Sir Milton…qui ai découvert  le fleuve Gulu à Londres ».

Avec  ce post accompagné d’une photo prise devant la Tamise à Londres, Milton Allimadi faisait référence à Samuel Baker, un explorateur britannique célèbre pour avoir ‘découvert’ en 1864 un des Grands Lacs africains et l’avoir nommé Lac Albert en l’honneur du Prince Albert, époux de la Reine Victoria d’Angleterre.

Bien évidemment, les populations vivant aux alentours de ce lac n’avaient pas attendu Baker pour nommer le fleuve, que les populations Nyoro appelaient déjà Mwitanzige (‘littéralement tueur de locustes’).

C’est là le sel de la farce de Milton Allimadi qui a fait beaucoup rire les internautes.

Certains pourront objecter que la ‘découverte’ de cet activiste panafricain d’origine ougandaise est largement due aux technologies de transport européennes qui ont permis la création de l’avion. On leur fera cependant remarquer que l’accès des Européens au coeur de l’Afrique ne  fut possible qu’avec le concours des populations locales et leur connaissance du milieu.

Les noms de lieux d’Afrique, victimes des colons, puis des tyrans africains

Mais les noms des Grands Lacs n’ont pas été l’objet de la vanité des seuls Européens. Après les indépendances, quelques-uns des plus féroces tyrans de l’histoire africaine récente comme Mobutu Sese Seko et Idi Amin Dada ont donné leur nom  à deux de ces lacs, jusqu’à leur chute qui après  leur chute ont largement repris leurs noms… européens  de Lac Albert et de Lac Edouard respectivement (ou Albert Nyanza et Edward Nyanza en swahili).

Vous aimerez aussi:

Les origines des noms des pays africains

Articles : 917