ECONOMIE

Pour un soutien économique de l’entrepreneuriat des femmes africaines

Depuis toujours, les femmes africaines sont le pilier de la famille et ce n’est qu’avec leur participation active que la société peut évoluer.

Les femmes comme piliers en matière d’entrepreneuriat

Au plus proche des besoins de leurs familles, les femmes savent parfaitement ce qu’il manque pour faire bouger les choses. En outre, elles sont des entrepreneures qui travaillent sans relâche pour faire vivre les leurs. Et il n’y a pas de « petits boulots », du moment où ils permettent de donner à manger à la famille. Néanmoins, le système économique tend à tuer l’économie traditionnelle. Celui qui permettait au plus grand nombre de s’installer dans la rue pour vendre les fruits de son labeur. Aujourd’hui, tout passe par les banques et leurs emprunts. Ceci explique en partie le cercle vicieux dans lequel le règne de l’argent délaisse les plus démunies.

Photo Kenaba Diara entrepreneure originaire du Mali

Pourtant, d’après une étude publiée le 27 septembre 2018 par le cabinet mondial de conseil en stratégie, Roland Berger, les femmes africaines disposent du taux de création d’entreprises le plus élevé au monde. Ainsi, les femmes contribuent pour près de 80% à l’approvisionnement en nourriture par leur activités agricoles. Contrairement aux idées reçues, les femmes entrepreneures sont les plus nombreuses en Afrique. Plus fiables, plus productives et moins corrompues, elles sont les principales actrices de l’évolution du niveau de vie.

Le révolutionnaire Thomas Sankara disait que « la révolution et la libération des femmes vont de pair. Et ce n’est pas un acte de charité ou un élan d’humanisme que de parler de l’émancipation des femmes. C’est une nécessité fondamentale pour le triomphe de la révolution. Les femmes portent sur elles l’autre moitié du ciel ».

Néanmoins, le manque de considération politique les contraint à trouver des systèmes alternatifs d’investissements.

Boutique Orange Money

Pour se faire connaître en France, Orange Money souhaite être un partenaire de proximité pour les diasporas africaines, et en particulier les entrepreneurs, du plus petit ou plus grand, de l’association à la PME. C’est dans cette esprit que Nofi s’associe à Orange Money dans la campagne #femmesafricaines et d’autres événements comme le Salon de l’Habitat Africain, les afterworks qui s’organisent autour de la Nuit du Mali, le RNS qui réunit plus de 7000 malgaches autour des rencontres sportives.

Soirée de lancement Orange Money en France, le 4/03/2019

La start-up Isahit est un exemple parmi d’autres des initiatives d’Orange Money en Afrique. En offrant l’opportunité à des femmes africaines en reconversion ou en formation d’effectuer des tâches simples sur Internet pour de grandes sociétés, Isahit leur permet de financer une phase de transition. De son côté, Orange Money leur permet de rémunérer leurs partenaires.

Orange Money au service des femmes qui construisent

Les transferts d’argent des familles et de la diaspora ont en effet une grande importance dans les capacités d’activités des femmes africaines. Avec Orange Money, les abonnés de Côte d’Ivoire, de Guinée, du Mali et de Madagascar peuvent recevoir facilement de l’argent de leurs proches résidant en France grâce à ce service de transfert d’argent simple, sécurisé et immédiat, grâce au mobile.

Soirée de lancement Orange Money en France, le 4/03/2019

Le service Orange Money France met à disposition de ses abonnés une application mobile pour iOS et Android avec un usage 100% autonome en dehors de tout point de vente et donne la possibilité aux clients d’opérateurs concurrents d’utiliser le service. Il permet aussi de transférer du crédit téléphonique dans 14 pays en Afrique ainsi que d’effectuer des achats Afrimarket pour des proches. Ils ont également la possibilité de recharger leur carte prépayée française grâce à l’achat de recharges Mobicarte.

Les frais colossaux engendrés par des opérateurs de transfert d’argent peu scrupuleux font d’Orange Money, une alternative à bas coûts. C’est pourquoi, afin que les familles puissent soutenir économiquement leurs familles restées au pays, NOFI, en partenariat avec Orange Money, s’engage pour le développement des activités des femmes africaines entrepreneures.

Découvrez notre partenaire Orange Money pour le Mois de la Femme Africaine

Articles : 435