SOCIÉTÉ

Le soleil endommage aussi la peau des Noir.e.s, selon une étude

Contrairement aux idées reçues, le contact avec le soleil endommagerait aussi la peau des Noir.e.s. Toutefois, cet impact se ferait ressentir plus tardivement que chez les autres. 

Black don’t crack : Les Noir.e.s, le vieillissement et le soleil

Beaucoup d’entre nous sommes familiers avec l’expression anglaise « Black don’t crack » (« Le noir ne vieillit pas »). Elle fait référence à la capacité supposée des Noir.e.s à moins vieillir que les autres.

Soleil

Cette photographie de Kaylan Mahomes, de sa jumelle Kyla et de leur mère aux traits juvéniles (à gauche) avait étonné le monde lors de sa publication en 2016.

On associe souvent cette expression au pouvoir de la mélanine présente dans la peau des Noir.e.s.

Effets négatifs du soleil sur la peau noire : Cliché ou vérité?

Alors, sommes-nous en présence d’un cliché ou d’une vérité scientifique? Oui et non. C’est ce que suggère une étude scientifique.  Conduite par des chercheur.e.s de l’université de Manchester au Royaume-Uni  et celle de Johns Hopkins à Baltimore aux Etats-Unis. Selon eux, le soleil endommage très tôt la peau des Blanc.he.s. C’est un fait bien connu et prouvé. En revanche, pour les Noir.e.s, la situation était moins connue jusqu’à leur étude. Celle-ci montre que l’effet vieillissant du soleil se fait sentir vers 60 ans. La fibrilline et le collagène sont deux protéines présentes dans la peau. Elles permettant d’évaluer sa santé. Or l’étude a montré qu’elles diminuaient de manière significative chez des Noirs de 60 ans comparés à des Noir.e.s d’une vingtaine d’années. De plus, les peaux noires seraient moins élastiques en vieillissant.

Malgré la capacité de la mélanine à protéger du soleil, les Noir.e.s, avec l’âge, deviennent de plus en plus fragiles lors de leur exposition avec cette astre. Par conséquent, expliquent les auteur.e.s, une politique de sensibilisation à ce sujet doit être mise en place auprès de toutes les populations. Et cela indépendamment de leur couleur de peau.

Le lien vers l’étude se trouve ici (en anglais).

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Carence en vitamine D : les peaux noires plus vulnérables

 

 

 

 

Articles : 336