Histoire de l'Amérique Noire, des Plantations à la Culture rap

Le Royaume-Uni souhaite “prêter” à l’Ethiopie les oeuvres d’art qu’il lui a préalablement volé

Société

Le Royaume-Uni souhaite “prêter” à l’Ethiopie les oeuvres d’art qu’il lui a préalablement volé

Par Contribteur AFROPUNK 11 avril 2018

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Article de The Race Card – 5 avril 2018, pour Afropunk. Le Royaume-Uni souhaite “prêter” à l’Ethiopie les pièces d’art qu’il lui a préalablement volé…

Imaginez que quelqu’un s’introduise chez vous, vole votre téléviseur et tente de vous le revendre le jour suivant. Voilà, c’est exactement ce que le Royaume-Uni compte faire avec les trésors qu’il a volés à l’Ethiopie. 150 ans après que les troupes britanniques aient perquisitionné tout le pays pour trouver des objets anciens pour ré-achalander le Victoria and Albert Museum.

Selon le New York Times, parmi les pièces volées il y a une couronne, un calice, un vêtement nuptial et une sélection de bijoux récemment exposés lors du « Maqdala 1868 » dont la date d’ouverte était prévue le 5 avril. Et tandis que l’Ambassade d’Ethiopie à Londres avait le moral à la hausse grâce à l’exposition, le directeur du Victoria and Albert Museum, Tristram Hunt a dit au Art Newspaper qu’il avait « clairement annoncé à l’ambassadeur que si l’Ethiopie est intéressée dans la poursuite de ce prêt à long terme et reste à l’écoute. » Quelle générosité.

« On est dans un cas typique où il y a une demande sérieuse de restitution d’objets culturels » affirme Alexander Herman, directeur adjoint de l’Institute of Art and Law, une organisation éducative basée à Londres. Mais bien-sûr.