ENVIRONNEMENT

Une des plus grandes émeraudes du monde découverte en Zambie

Durant des millions d’années, la mine zambienne a abrité l’une des plus grandes émeraudes du monde.

Une incroyable émeraude dans une mine de Zambie

Une des plus grandes émeraudes du monde découverte en Zambie

La géologue Debapriya Rakshit et le spécialiste en émeraude Richard Kapeta, ont découvert la pierre le 2 octobre 2018. La pierre précieuse dormait dans les profondeurs de la plus grande mine à ciel ouvert de Kagem, en Zambie. Selon Gemfields,  la société qui détient 75% de la mine,ce puits n’avait encore jamais rapporté de pierre de cette taille. L’émeraude pèse en effet un peu plus d’un kilogramme, pour pas moins de 5.655 carats.

L’émeraude a été nommée Inkalamu, un mot chibemba qui signifie « lion émeraude ». Gemfields affirme que la pierre est « d’une clarté remarquable et possède une teinte verte-dorée parfaitement équilibrée ».

Une découverte majeure

Outre ses mensurations hors du commun, l’émeraude impressionne par ses reflets presque « surnaturels ». « La découverte de cette pierre précieuse exceptionnelle est un moment extrêmement important à la fois pour nous et pour le monde de l’émeraude en général », se réjouit la spécialiste des gemmes Elena Basaglia. Une qualité prodigieuse propre au gisement dont elle est issue.

« Nous faisons face à une augmentation impressionnante de la demande en émeraudes zambiennes de haute-qualité de la part des plus grandes marques, et particulièrement en Europe. Toutes admirent la richesse de la couleur et la transparence unique de nos gemmes ; des qualités qui les rendent unique parmi [les autres] émeraudes », assure Elena Basaglia.

Des enchères prometteuses

Une des plus grandes émeraudes du monde découverte en Zambie

 

Avant sa découverte et son extraction, Inkalamu gisait dans le sol depuis environ 450 millions d’années. Gemfields prévoit de vendre la pierre à Singapour durant le mois de novembre. Ainsi, elle risque d’être taillée en pierres plus petites, qui seront collectivement appelées « la Fierté d’Inkalamu ».

« Des centaines de chutes seront peut-être transformées en gemmes, cabochons et perles plus petites, mais la clé réside dans la récupération de pièces de grande qualité. Étant donné que cette émeraude est une perle rare, il est également parfaitement concevable que l’acheteur choisisse de l’acquérir à titre d’investissement » a expliqué le porte-parole de Gemfields.

Une perspective toutefois loin d’être assurée, de l’aveu même du spécialiste : « Étant donné la rareté de la découverte d’une telle émeraude, il est également tout à fait envisageable que l’acquéreur choisisse de l’acheter [toute entière] en tant qu’investissement ». Un investissement potentiel frappé du sceau de l’éthique.

Néanmoins, la société a promis que 10% des bénéfices du produit vendu aux enchères seraient répartis entre deux programmes de conservation des lions, le Zambian Carnivore Programme et le Niassa Carnivore Project.

Sources:

Le savoir perdu des anciens

Trust my Science

Articles : 260