Brown Sugar Night #3

Word For Tchad, pour l’accès à l’eau potable et le droit à l’éducation

ENVIRONNEMENT

Word For Tchad, pour l’accès à l’eau potable et le droit à l’éducation

Par Anne Rasatie

Depuis 2010, l’association Word for Tchad installe et assure la maintenance de puits pour permettre aux populations des villages tchadiens d’avoir accès à de l’eau potable et saine. 

C’est en 2008, 30 ans après avoir quitté son pays le Tchad, que Guy Boypa découvre les conditions de vie de sa famille et de ses proches. Profondément marqué par ce voyage, il décide à son retour en France, de créer l’association World for Tchad. Son objectif : participer à l’amélioration des conditions de vie des habitants de son village qui manquent cruellement d’eau potable.

Word For Tchad, pour l’accès à l’eau

World for Tchad est créée depuis 2010 en France. L’association a obtenu le statut d’ONG au Tchad en 2011 avec l’autorisation de forer 208 puits d’eau potable par les autorités gouvernementales tchadiennes.

L’eau potable est levier de notre intervention, puisqu’elle est à l’origine d’un cercle vertueux de développement. Guy Boya, fondateur de l’ONG Word For Tchad

En effet, sur le continent africain, 319 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et encore moins à des installations sanitaires saines. Les populations rurales, plus touchées, sont en proie à de graves maladies d’origine hydrique. Assurer la collecte de l’eau est le quotidien des femmes et des filles, qui ne peuvent donc pas consacrer de temps à des activités économiques ou avoir le temps d’aller à l’école. 

Au Tchad, l’approvisionnement en eau potable en milieu rural constitue un problème majeur pour les populations. 74% des élèves n’ont pas accès à un service d’eau potable. Le manque d’eau potable entraîne une augmentation des maladies hydriques et amplifie les mauvaises pratiques d’hygiène. L’absentéisme scolaire s’accroit, les dépenses de santé des ménages précaires augmentent, leurs ressources diminuent, leur alimentation se dégrade et l’espérance de vie régresse.

Quelques chiffres…

Seuls 32% de la population rurale au Tchad a accès à de l’eau potable et saine.

  • 1 personne sur 3 dans le monde n’a pas accès à de l’eau potable et saine
  • 159 millions de personnes boivent de l’eau de surface
  •  La plupart de ces personnes vivent en Afrique subsaharienne
  • 263 millions de personnes marchent plus de 30 minutes pour aller chercher de l’eau plusieurs fois par jour

Le Tchad est toujours considéré comme l’un des pays les plus pauvres du monde, avec 6,3 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Les conditions de vie des habitants des villages sont plus que difficiles, ce qui continue de paralyser le pays tout entier.

World for Tchad travaille pour réduire les inégalités entre les zones urbaines et rurales concernant l’accès à l’eau potable. L’ONG souhaite participer à l’atteinte de l’objectif de plus de 50% des villages tchadiens qui bénéficient d’un accès pérenne à de l’eau potable et saine.

Les actions de l’ONG Word For Tchad

Word For Tchad

Depuis 2010, World for Tchad intervient dans les régions de Chari-Baguirmi et de Hadjer-Lamis et bientôt dans la région du Mayo-Kebbi Est, avec un total de 26 puits construits à ce jour, chacun donnant accès à l’eau potable à 1000 personnes. Grâce au Protocole d’Accord de Coopération signé avec le Gouvernement, l’association est autorisée à forer jusqu’à 208 puits communautaires dans ces régions.

C’est sur tous ces chantiers que World for Tchad s’engage et agit au quotidien pour permettre un égal accès à l’eau potable. Pour atteindre ses objectifs, l’association organise et participe à de nombreux événements. En multipliant ces rendez-vous, World for Tchad souhaite sensibiliser tout un chacun aux nombreuses problématiques auxquelles la population du Tchad doit faire face au quotidien.

La solidarité par la culture

Pour atteindre ses objectifs, l’association organise et participe à de nombreux événements. En multipliant ces rendez-vous, World for Tchad souhaite sensibiliser aux nombreuses problématiques auxquelles la population du Tchad doit faire de différentes manières:

  • COLLECTES DE DONS

World for Tchad organise des collectes de fournitures scolaires, de vêtements voire des produits de santé qui seront envoyés au Tchad puis distribués par nos équipes basées à N’Djamena.

  • PARTICIPATION AUX SALONS SOLIDAIRES

World for Tchad participe pleinement à la vie associative française, notamment en participant à de nombreux salons solidaires afin de faire connaitre ses actions. L’association est notamment présente dans les conférences ou réunions abordant tous les sujets relatifs à l’aide humanitaire et l’aide au développement.

  • L’ORGANISATION DE CONCERT

Depuis le 1er concert World For Tchad organisé en 2010 au Réservoir à Paris, de nombreux artistes se sont engagés à leurs côtés en proposant des shows solidaires (Alpha Blondy, Princesse Erika, Moussier Tombola, Mokobé, Kaysha Samia Orosemane, Oualas, et bien d’autres …).

Le 9 octobre 2021, World For Tchad réitère l’expérience pour sa 11ème édition au Casino de Paris, lieu mythique et emblématique de la scène musicale française avec la participation de l’artiste Charlotte Dipanda !

La présence de chacun est une occasion de soutenir les actions de Word For Tchad pour l’accès à l’eau et le droit à l’éducation des enfants.

L’association World for Tchad est confrontée à des situations d’urgence chaque jour sur le terrain : manque d’eau potable, mauvaises conditions d’hygiène, risques pour la santé, absentéisme scolaires … Leurs actions humanitaires au Tchad et à Paris permettent d’améliorer considérablement le quotidien de 26 000 personnes à ce jour. L’objectif des 208 puits pour aider plus de 200 000 villageois ne sera possible sans une forte solidarité.

Vous souhaitez participer à cette belle aventure? Contactez l’association Word For Tchad. Il existe de nombreuses façons d’agir.

 

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !