SOCIÉTÉ

Ama Mazama, guerrière intellectuelle afro-caribéenne

NOFI a eu l’opportunité d’interviewer Ama Mazama, linguiste, spécialiste des religions traditionnelles africaines, promotrice de l’afrocentricité et enseignante à la Temple University à Philadelphie aux Etats-Unis.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Vous êtes l’une des plus fameuses promotrices de l’afrocentricité. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce concept?

L’Afrocentricité est une méthodologie de libération de l’Afrique,  dont le but ultime est la réactivation de l’initiative historique et culturelle africaine. Cette initiative a été sérieusement perturbée par l’Occident, au moment de la traite, de l’esclavage, du colonialisme et du néo-colonialisme, et l’imposition d’une conscience infériorisée de nous-mêmes.

Ama Mazama

Molefi K. Asante et Ama Mazama

 Vous avez  publié  en 1997 Langue et identité en Guadeloupe : une perspective afrocentrique.  Pouvez-vous brièvement nous introduire au contenu de ce livre? 

 J’ai écrit Langue et Identité en Guadeloupe: Une Perspective Afrocentrique afin de débattre de la question du rapport entre la langue créée par les Africains en Guadeloupe pendant la période de l’esclavage, dans sa dimension historique, culturelle, et politique. Je souhaitais également prendre a parti les chantres de la théorie de la créolité, une idéologie promue par l’Occident pour nous séparer encore plus de notre terre ancestrale et de nos Ancêtres.

Ama Mazama

Langue et Identité en Guadeloupe : une perspective Afrocentrique par Ama Mazama

Depuis votre livre sur le créole de Guadeloupe (1997), vous écrivez  davantage sur la culture et sur la religion africaines que sur la linguistique. Pensez-vous que le plus important a été dit sur le plan de la linguistique? Que traiter de la religion et de la culture sont à présent plus urgents?

C’est vrai que j’écris moins sur les questions linguistiques aujourd’hui parce que je me suis rendu compte que les questions de langue renvoient toujours en dernière instance a des questions d’identité, et donc forcement de culture, d’histoire, et de politique. Je cherchais, dans mes travaux linguistiques, a encourager un autre regard sur la langue; mais je me suis rendu compte que changer ce regard implique changer fondamentalement notre rapport a nous-mêmes. Et au fond de nous, au coeur de nous, se trouve notre spiritualité. Si nous arrivons a changer notre conception de notre spiritualité, a nous percevoir a nouveau comme sacres, la question linguistique sera naturellement résolue.

 Quels sont vos projets actuellement?

 J’ai comme projet de continuer mes études du rapport entre le “guadeloupéen” et les langues du Continent. Ces travaux sont en cours, et j’ai publie une partie de mes recherches dans la toute dernière édition de Langue et Identité (2017). Il s’agit plus particulièrement de l’expression de la notion d’ipseité avec le mot . Je continue à étendre ces comparaisons linguistiques a la langue akan. Je suis en train d’écrire un livre intitule “Conversations Afrocentriques.” Je suis aussi en train d’éditer une série de livres sur un programme d’enseignements pour institutions éducatives afrocentriques, avec Molefi Asante et Nah Dove. 

Si vous aviez un budget illimité pour accomplir un projet scientifique, quel serait-il?

Si un tel budget était a ma disposition, mon projet serait consacré a l’étude de la spiritualité africaine, et plus particulièrement, de la relation entre lois physiques et lois métaphysiques.

Ama Mazama

Ama Mazama

Un dernier mot pour nos lecteurs?

Nous avons tous et toutes une mission a remplir. Dans le contexte actuel, notre seule mission est de lutter contre l’impérialisme occidental, afin de revenir a notre bon sens africain et nous remettre debout. Il s’agit la d’un impératif moral. Ne pas lutter, a quelque niveau que ce soit, n’est ni plus ni moins que criminel. L’on peut être un traître passif ou actif, mais on n’en est pas moins un traître, complice des atrocités que nous subissons depuis trop longtemps. Parler ne coûte rien, mais en dernière instance, ce qui compte ce sont les actions concrètes.

L’Unité est notre But, la Victoire est notre Destinée!

Vous aimerez aussi:

Obadele Kambon, un extraordinaire universitaire et activiste du monde noir

 

Articles : 914