Trilogie Kemi Seba

Creed 2 : analyse d’une bande-annonce explosive

Divertissement

Creed 2 : analyse d’une bande-annonce explosive

Par Sandro CAPO CHICHI

Une analyse de la bande-annonce du film Creed 2 dont la sortie est prévue pour le 8 janvier 2019 en France et le 21 novembre 2018 en Amérique du nord.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Le film Creed était une des belles surprises cinématographiques de l’année 2015. Ce spin-off de la série des Rocky mettait en scène le boxeur Adonis Johnson (incarné par Michael B. Jordan), le fils d’Apollo Creed, l’ancien rival puis ami de Rocky Balboa (incarné par Sylvester Stallone).

Ce dernier acceptait d’entraîner le premier dans un film qui traitait de manière fine et intelligente une thématique rarement abordée. Si Rocky traitait de la réussite d’un personnage parti de rien, Creed évoquait de manière émouvante la difficulté, pour un ‘fils de’ talentueux, de réussir par lui-même et d’être pris au sérieux dans le domaine de son père, un père qu’il n’avait au demeurant jamais connu car mort avant sa naissance.

Beaucoup d’observateurs ont toutefois déploré que les films ayant suivi le premier Rocky (1976), soient tombés dans la caricature propagandiste. Dans Rocky IV (1985) par exemple, en pleine guerre froide, un méchant boxeur soviétique tuait en plein combat le boxeur patriote américain Apollo Creed, mort ensuite vengée par son ami Rocky, multiples clichés reaganiens à l’appui.

On pouvait alors avoir peur que Creed 2 ne retombe dans les mêmes travers caricaturaux d’une revanche entre le fils de Creed et d’un éventuel boxeur fils de Drago, a fortiori dans le contexte d’un 80’s revival cinématographique et télévisuel et d’une guerre froide 2.0. entre les Etats-Unis et la Russie de Poutine.

Il semble toutefois que les producteurs de Creed 2 n’aient pas résisté à se baser sur un tel scénario pourtant prévisible. Dans le film, Adonis Johnson affrontera Viktor Drago, le fils d’Ivan Drago, assassin de son père. Comme dans le premier Creed, Rocky Balboa sera dans le coin d’Adonis, ce qui donnera lieu à une double revanche avec Ivan Drago, qui entraînera son fils Viktor.

Occupé à réaliser un autre film événement, Black Panther, le réalisateur de Creed (2015), Ryan Coogler n’a pas participé au second volet de la série. Le film sera toutefois dirigé par un autre Afro-Américain, Steven Caple, Jr.

creed 2

Michael B. Jordan, avec Steven Caple, Jr. dans Creed 2 (Crédit : Barry Wetcher – © 2018 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. and Warner Bros)

Que peut-on s’attendre à voir dans le film?

Une analyse des deux bandes-annonces et des autres informations révélées par la production nous permet d’imaginer le déroulement du film.

Un synopsis du film issu du site IMDB peut être traduit comme suit. « Encadré par Rocky Balboa, le nouveau champion du monde des mi-lourds Adonis Creed affronte Viktor Drago, le fils d’Ivan Drago ».

Un autre rapporte : « La vie est devenue un numéro d’équilibriste pour Adonis Creed. Entre ses obligations personnelles et son entraînement pour son prochain grand match, il est à la croisée des chemins. Et l’enjeu du combat est d’autant plus élevé que son rival est lié au passé de sa famille. Mais il peut compter sur la présence de Rocky Balboa à ses côtés : avec lui, il comprendra ce qui vaut la peine de se battre et découvrira qu’il n’y a rien de plus important que les valeurs familiales. »

Dans ce film, contrairement au premier, Adonis sera donc champion du monde. Les bandes-annonces le montrant sur le ring avec plusieurs tenues, on peut penser que le premier combat du film sera consacré à la conquête de ce titre. La présence de l’ancien boxeur Andre Ward dans la distribution qui incarnera Danny Wheeler, le rival d’Adonis dans le premier film,  suggère que ce championnat du monde se fera contre lui. La victoire ne sera sans doute pas facile, Adonis étant montré dans un sale état physique dans la bande annonce, longtemps avant ce qui semble être la fin du film.

Adonis, qui aura désormais un enfant (très probablement un fils) avec sa compagne Bianca, interprétée par Tessa Thompson sera ensuite défié, comme le montre la bande-annonce, par Viktor Drago, le fils d’Ivan Drago. Dans la bande-annonce, Rocky déclare que le fils de Drago a grandi « dans la haine », ce qui laisse à penser que son père a été disgracié (par les autorités de son pays?) après sa défaite contre Balboa dans Rocky IV, et que les Drago ont gardé une vive rancune à son endroit.

Rocky est aussi montré dans la bande-annonce en décrivant comment Viktor « n’a rien à perdre » dans un combat face à Adonis Creed. Cela laisse à penser que Viktor Drago n’est pas un boxeur aussi accompli qu’Adonis Creed qui est champion du monde. Le challenge pour ce dernier devrait résider dans un affrontement entre lui, un poids mi-lourds (-80 kgs) avec un boxeur naturellement de catégorie poids lourds de plus de 100 kgs. Après son combat face à Wheeler qui aura surement laissé des séquelles sur sa santé, Adonis devrait donc prendre plus de 10 kgs de muscles pour affronter son adversaire, ce qui semble être confirmé par son physique bien plus impressionnant que dans le premier opus.

Le personnage de Tony ‘Little Duke’ Evers (interprété par Wood Harris dans le premier opus) est le fils de Tony ‘Duke’ Evers, l’entraîneur d’Apollo Creed dans les quatre premiers Rocky. Dans le premier Creed, il était l’entraîneur de Danny Wheeler et avait refusé d’entraîner Adonis.

Creed 2

Wood Harris (à gauche) et Michael B. Jordan dans Creed 2 (© Barry Wetcher / Metro Goldwyn Mayer Pictures / Warner Bros. Pictures)

Sa présence derrière Adonis lors de son arrivée vers le ring avec une ceinture de champion du monde sur une photo de la production laisse à penser que ‘Little Duke’ intégrera l’équipe d’Adonis lors de son combat face à Viktor Drago.

Un grand absent de la promotion du film est Carl Weathers, l’interprète d’Apollo Creed mort dans le cinquième épisode de Rocky. Pourtant, en 2016, Sylvester Stallone évoquait la possibilité de faire réapparaître Apollo Creed dans une partie du film se déroulant dans le passé, à la manière de le Parrain II.

Carl Weathers ne faisant pas du tout son âge, il n’est pas du tout exclu que le personnage d’Apollo réapparaisse d’une manière ou d’une autre dans Creed II, qui sortira le 8 janvier 2019 en France et le 21 novembre 2018 en Amérique du nord.

Vous aimerez aussi:

Michael B. Jordan en Superman au cinéma? Une bonne idée