Malkia - Le réveil du Ka

Le Brésil prêt à accueillir les Haïtiens

Société

Le Brésil prêt à accueillir les Haïtiens

Par SE

Le Brésil a décidé d’ouvrir ses frontières à tous les ressortissants haïtiens. Tout citoyen haïtien qui veut se rendre au Brésil se verra octroyer un visa par l’ambassade du géant sud-américain.

Un visa sans aucune restriction

Depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010, le phénomène de la migration haïtienne s’est intensifié. Beaucoup de haïtiens incapables de supporter la crise s’étaient tournés vers les Etats-Unis la France et le Canada. Mais l’accès à ces territoires étant de plus en plus restreint, les migrants haïtiens s’étaient orientés vers les pays de l’Amérique latine tels que le Brésil, la Chili et l’Argentine.

Pour faciliter cette migration, le Brésil via son nouvel ambassadeur Fernando Vida s’est récemment dit prêt à accorder le visa à tout haïtien désireux travailler ou vivre sur son territoire « Il n’y a aucun plafond, aucune exigence, aucune contrainte » a déclaré Fernando Vidal. Cette disposition prise sous la présidence de Lulu Da Silva reste d’actualité sous la présidence de Dilma Rousseff.

Ainsi tout haïtien avec un passeport valide a droit à un visa humanitaire de résidence-valable cinq ans- qui donne droit à une carte de résident, des soins de santé et un certificat permettant de travailler légalement dans le pays. Le demandeur de visa doit également apporter son certificat de bonne vie et mœurs dans un délai de quatre à huit semaines au centre de réception de demande de visa. L’organisation Internationale de la migration (OIM) au nom de l’ambassade du Brésil a inauguré fin septembre un centre de Demande de Visa Humanitaire (BVAC) à Port-au-Prince pour aider les ressortissants haïtiens dans leurs démarches et les disuader à emprunter les voies illégales. Deux catégories de visas humanitaires seront traitées par le BVAC : Visas spéciaux permanents et Visas de regroupement familial permanents.

Les conditions de vie au Brésil

De plus en plus de personnes se rendent à l’ambassade de Pétion-ville pour demander le visa -environ cent visas sont accordés par mois-. Plus de soixante milles haïtiens vivent au Brésil et ont tous un travail. Ceux qui arrivent aux frontières par la « route de la jungle » -voie illégale pour arriver au Brésil instauré par des trafiquants de migrants – bénéficient de transports gratuits qui les emmènent jusqu’à Sao Paulo où les offres d’emplois sont plus évidentes. Ils se voient aussi attribués les mêmes droits et avantages que ceux qui arrivent avec un visa.

Le Conseil national de l’immigration a renouvelé en ce début de mois d’octobre le statut particulier des ressortissants haïtiens. « Quelque soit le citoyen haïtien qui se présente au Brésil, il reçoit le statut d’immigrant permanent à caractère humanitaire » a affirmé l’ambassadeur brésilien. Les haïtiens qui vivent au Brésil peuvent faire venir leur famille. Les enfants nés de parents haïtiens sont automatiquement brésiliens. Un haïtien ou une haïtienne marié à un (e) brésilien (ne) acquiert très vite la nationalité brésilienne. Le Brésil qui se veut une terre d’accueil pour les haïtiens apprécie fortement la main d’œuvre de ces derniers qui ont la réputation d’être assidus et consciencieux dans leurs emplois.

Les atouts dont jouissent les haïtiens donnent tellement envie que certains migrants africains qui arrivent aux frontières brésiliennes se font passer pour des haïtiens.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !