La NHA fête ses 10 ans

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP

Sport

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP

Par Dozilet Kpolo 26 janvier 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP
Le Sénégal a encore pu s’appuyer sur son homme fort. ©️Tous droits réservés

Le Sénégal n’a peut-être pas d’idées mais à Sadio Mané. Mané, Mané, Mané.

À peine avais-tu digéré la polémique autour du match Cameroun – Comores, suivie d’une mise au clair chez Canal + Afrique de Samuel Eto’o « qui souhaite humblement que son pays soit respecté », que tu te mis à déguster une autre ; celle autour du 8ème de finale Sénégal – Comores (2-0).

Placés aux toutes premières loges de l’action litigieuse, les 10 547 spectateurs du stade de Kouekong situé à Bafoussam, dans l’Ouest du pays hôte, voient les premiers le portier cap-verdien Josimar Vozinha sortir de sa surface et heurter le capitaine sénégalais Sadio Mané ; avant que l’arbitre de la rencontre M. Lalou Benbraham ne consulte la Video Assistant Referee – ou VAR en abrégé – et expulse le gardien au maillot rose, assis par terre et encore groggy ! Le banc cap-verdien a beau être en colère : le mal, lui, est déjà fait.

Quelques minutes plus tard, Sadio Mané, encore lui, inscrit le premier but sénégalais avant de sortir finalement comme il aurait du plus tôt. Par ici, la nouvelle polémique.

SADIO MANÉ DÉMARRE FORT AVANT DE S’ÉTEINDRE

Avant ce match à élimination directe, les Lions de la Teranga n’avaient convaincu personne. Malgré un potentiel aussi dingue que l’Algérie, qui est rentrée plus tôt que prévu, ou encore la Côte d’Ivoire, qui joue ce soir face à l’Égypte à 16 heures GMT, les hommes d’Aliou Cissé avaient toutes les peines du monde à produire du jeu tout simplement.

Alors pour ce 8ème de finale face au Cap-Vert, le finaliste malheureux de l’édition précédente commence fort par l’inévitable Sadio Mané.

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP
Depuis le début de la CAN, Sadio Mané vole au secours de son pays. ©️Tous droits réservés

Unique buteur de son pays, l’attaquant liverpuldien voit sa frappe embrasser violemment le poteau dès la 37ème seconde ! Il semble parti, bien parti, pour rappeler à tout le monde qu’il a été « meilleur buteur de Premier League en 2019 », à égalité avec l’ostracisé Pierre-Emerick Aubameyang, qui pourrait rejoindre éventuellement Kylian Mbappé et le Qatar Saint-Germain dès cet hiver, et le bodybuildé Mohamed Salah, fantomatique depuis le début de la compétition. Mais c’est juste une illusion, à peine une sensation.

Très vite, le Sénégal emprunte la route de Memphis pour devenir un feu de Depay. Barcelone likes this.

Vient ensuite le premier fait de jeu. Averti dans un premier temps, Patrick Andrade, auteur d’une semelle sur la cheville de Pape Gueye, pense avoir échappé à la sanction suprême : le carton rouge.

Mais l’homme en noir a d’abord recours à la VAR avant d’expulser le milieu de terrain. Jurisprudence Abdou versus Ngamaleu oblige.

Ce n’est que la 21ème de jeu et déjà, le Cap-Vert joue à 10 contre 11.

Mais les coéquipiers d’Idrissa Gueye, qui aura encore plus de concurrence à Paris si Tanguy Ndombele y signe, n’en profitent pas.

Pire encore, la domination sénégalaise est stérile. Les deux équipes rentrent donc au vestiaire sur un score nul et vierge : 0 à 0.

L’ARBITRE VOIT ROUGE DEUX FOIS

Lorsque la seconde mi-temps reprend, Sénégalais et Cap-verdiens, pays séparés par 900 kilomètres et quelques, ignorent encore qu’une énième polémique, la dix millième de la compétition qui a démarré le 9 janvier,  dernier naîtra sous leurs yeux.

SADIO MANÉ ENCAISSE LE CHOC, VOZINHA SOUS LE CHOC

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP
Deux hommes à terre. ©️Getty Images

Le choc entre Mané qui file au but et Vozinha qui sort de sa surface de réparation pour l’en empêcher est violent à tel point que le second est clairement dans les vapes. Même s’il se relève tandis que son adversaire reste, lui, au sol, le gardien de but s’agace contre ses coéquipiers, titube, s’agace ensuite contre le staff médical, qui décide très vite de le changer, titube encore avant finalement de s’asseoir par terre en dehors du terrain puis de le quitter sur une civière.

C’est là-bas que l’arbitre algérien l’expulsera sous les yeux estomaqués et rouges de colère du staff et de ses coéquipiers, tous inquiets pour sa santé. Cette rage ne les quitte pas très longtemps.

Quelques minutes plus tard, la 63ème pour être précis, à l’affût d’une éventuelle erreur, Sadio Mané ouvre le score d’une frappe sous la transversale. Les Requins Bleus – le surnom de l’équipe capverdienne – protestent avec la dernière énergie mais l’Algérien qui consulte une nouvelle fois la VAR valide le premier but sénégalais et le second de Sadio Mané dans cette CAN 2021.

SOUVIENS-TOI DE MARC-VIVIEN FOÉ

Une poignée de minutes après, le numéro dix sénégalais s’écroule sur le verte pelouse. Frissons dans les rangs sénégalais et même chez ceux qui regardent le match. Tu penses naturellement à feu Marc-Vivien Foé, décédé après être lui aussi tombé sur un terrain de football ; c’était le 26 juin 2003. Âmes sensibles, s’abstenir !

Finalement le pire a été évité malgré une décision anormalement tardive du banc sénégalais. Et les deux hommes poseront même après la rencontre.

Les deux joueurs ont repris leurs esprits. ©️Tous droits réservés

DIENG DE BAMBA, LE SÉNÉGAL PASSE DIFFICILEMENT LE CAP

SADIO MANÉ ET LE SÉNÉGAL PASSENT DIFFICILEMENT LE CAP
Champion, c’est bon ! Faut sortir, maintenant. ©️Tous droits réservés

Sans son leader charismatique et offensif, le Sénégal manque encore plus d’idées mais pas de fougue : celle de Bamba Dieng.

Révélation de la saison côté Olympique de Marseille, où Dimitri met des Payet dans la vie de son club, le jeune attaquant de 21 bute plusieurs fois sur le néo-entrant Marcio Rosa, par excès de gourmandise, avant de le tromper à la 92ème minute. Sénégal 2 – Cap-Vert 0. Les derniers efforts des capverdiens, qui se ruaient encore vers les buts d’Édouard Mendy, ne servent plus à rien.

L’histoire retiendra qu’au terme d’une nouvelle querelle, le Sénégal a battu le Cap-Vert. Mais, omettra que c’est la seule équipe du tournoi à n’avoir encaissé aucun but ! Et cette statistique est l’une des rares choses à ne souffrir d’aucune contestation, aucune polémique possible pour le plus grand bonheur de Samuel Eto’o, qui « souhaite humblement que son pays soit respecté ! »