SANTÉ

Découverte d’un microbe qui ‘bloque complètement le paludisme’

Une équipe de chercheurs au Kenya et en Ecosse ont identifié un microbe présent dans certains moustiques qui les protègent à 100% du paludisme. Selon leur étude publiée dans la prestigieuse revue Nature, la diffusion de ce microbe peut  enrayer  le paludisme.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Le paludisme se transmet aux humains par la piqûre de moustiques infectés par le parasite qui cause la maladie. Une étude conjointement menée par des chercheurs de l’Centre International de l’écologie et de la physiologie de l’Insecte, Kasarani, Nairobi, Kenya et du MRC-Centre pour la recherche virologique de l’Université de Glasgow s’est intéressé à certains moustiques possédant un type de microbe. Ce microbe se nomme Microsporidia MB. D’après l’étude, 100% des moustiques qui possèdent le Microsporidia MB ne possèdent pas le parasite de type plasmodium qui cause le paludisme. En revanche, tous les autres moustiques testés possèdent ce parasite de type plasmodium. Les chercheurs ont en conclu que le microbe Microsporidia MB ‘bloquait’ la transmission du plasmodium aux moustiques et donc de la malaria aux humains. Toutefois, le Microsporidia MB ne se trouve que dans 5% des insectes étudiés. Pour faire la différence, les chercheurs estiment qu’il soit présent dans 40% des moustiques dans une région. Y parvenir nécessite des stratégies qui ne sont pas encore pleinement définies mais qui devraient impliquer la diffusion du Microsporidia par la reproduction sexuée.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Un jeune Ougandais remporte un prix d’excellence avec son test de dépistage du paludisme

 

 

Articles : 1096