ENTREPRENEURIAT

« JOLHAIRSKIN » : le parcours d’une femme déterminée à entreprendre

Se lancer dans l’entrepreneuriat demande une force de caractère et une détermination à toute épreuve. Les bonnes excuses ne manquent pas pour reporter un projet fastidieux et risqué dont l’issue est incertaine. C’est pourquoi nous avons voulu donner la parole à Olga Tsoukoula, fondatrice de la société de cosmétiques JOLHAIRSKIN. Elle est de celles dont la résilience transforme les faiblesses en forces et les risques en aventures.

Voici le témoignage du parcours entrepreneurial d’une femme Noire et Fière!

Je m’appelle Olga Tsoukoula, j’ai 40 ans, je suis maman de deux filles de 9 et 13 ans.

Je suis la fondatrice de la jeune société de cosmétique JOLHAIRSKIN.

Passionnée par la cosmétique et ayant de solides bases en gestion, j’ai gravi tous les échelons avant de prendre la direction de la plus grande parapharmacie de Cergy. C’était un accomplissement professionnel pour moi, c’était aussi une fierté pour les femmes afro caribéennes de mon magasin parce que j’étais la première femme noire à être directrice d’une grande structure comme celle-ci.

Par la suite, la gestion d’un salarié en souffrance pendant un an, m’a amenée à un état d’épuisement total. Dans l’incapacité de reprendre mon poste, suite à ce Burn out,  j’ai fini par être licenciée.

C’est lorsque l’on vit des situations difficiles que l’on peut être amenée à se demander si on a choisi le bon partenaire. Il s’est avéré que non.

C’est donc en gérant mon divorce que j’ai décidé de me relancer dans l’entreprenariat en créant ma société de cosmétique « JOLHAIRSKIN », aidée par l’association Initiactive95.

« JOLHAIRSKIN » : le parcours d'une femme déterminée à entreprendre

Mes missions

1-Associer la beauté intérieure et la beauté extérieure

Organisation de Masterclass beauté et bien-être pour permettre aux femmes de se sentir belles à l’intérieur comme à l’extérieur à travers des ateliers de confiance et d’estime de soi et des routines beauté avec la présence de stands cosmétiques. L’organisation et la mise en place de ces différents ateliers m’ont montrés que cela contribuait, pour beaucoup de femmes, à se sentir mieux.

2-Valoriser les marques ethniques naturelles locales

Une année après avoir manqué mon objectif budget de très peu, j’ai réalisé que je perdais chaque jour du chiffre d’affaire par manque de produits destinés aux peaux, noires, mates et métissés.

En effet, j’envoyais un grand nombre de mes clients dans d’autres enseignes et ce à cause du choix limité de produits adaptés à la communauté afro caribéenne, pourtant importante dans l’agglomération de Cergy-Pontoise.

A partir de ce moment là, j’ai demandé à mon équipe de répertorier toutes les marques ethniques réclamées par les clients afin de demander un éventuel référencement.

En me rendant dans les salons afro caribéens en région parisienne et en cherchant sur les réseaux sociaux, j’ai constaté qu’il existe un grand nombre de marques ethniques locales. Malheureusement elles manquent de réseaux de distribution et donc de visibilité.

C’est donc tout naturellement que l’idée de créer une plateforme regroupant ces marques, m’est venue.

Valoriser la cosmétique ethnique locale c’est :

  •  se garantir l’achat de produits sûrs car la cosmétique Européenne est l’une des plus drastiques au monde.

D’après une étude américaine « American Journal of Obstrectics and Gynecologie » de 2017, les produits cosmétiques pour les peaux noires et métissées serait plus nocifs que les autres (Source : Nofi).

  • participer au développement économique de village en Afrique car les marques ethniques naturelles utilisent des ingrédients qu’elles achètent dans des coopératives
  • participer au développement de la communauté car les femmes afro caribéennes dépensent en moyenne 1000€ an pour leur beauté (Source : Ak-A).

J’ai lancer ma marketplace www.jolhairskin.fr, le 30 septembre 2019. C’est pour moi l’aboutissement d’une bataille qui m’a permis de retrouver mon estime de moi, ma valeur en tant que femme et en tant que professionnelle. Cela m’a permis surtout de me relever doucement et de commencer à tourner la page de mon passé malgré la difficulté que je vis faisant partie des familles monoparentales.

Je compte sur vous pour soutenir la marque ethnique sur mon site www. Jolhairskin.fr

Vous pouvez également y retrouver les marques NEZALIS, CRENABE, T&M Naturals, LUCY & CLARA, LOTAËMI  ET L’OR DE SABA.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont permis que ce projet voit le jour :

Ma famille et mes proches, Mireille Rouquette, Gildas Cimon, Magalie Lemonnier, Farida Akadiri, Initiactive95 et la BNP d’ERAGNY.

Vous pouvez suivre mes conseils beauté sur Instagram, facebook et youtube via JOLHAIRSKIN.

retour à la page d’accueil

Articles : 143