DIVERTISSEMENT

A 9 ans, ce garçon a créé plus de 30 jeux vidéos sur mobile

Le petit pro du codage nigérian Basil Okpara Jr a créé plus de 30 jeux vidéos sur téléphone mobile à seulement neuf ans.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Enfants et jeux vidéos : 1992 vs 2019

1992. Un enfant de neuf ans passe ton temps sur sa console de jeu Game Boy. Son père lui crie dessus : « Tu es toujours en train de jouer à tes jeux vidéos, tu n’as pas autre chose à faire?! ».

2019. Un enfant de neuf ans passe son temps sur des jeux mobiles. Son père lui crie dessus: « Tu es toujours en train de jouer aux jeux vidéos, pourquoi tu ne crées pas de jeux vidéos toi-même pour que les autres jouent aussi?! ».

Cette dernière scène a récemment eu lieu au Nigeria. Basil Okpara, Sr. s’adressait ainsi à son fils Basil Jr. Elle montre à quel point  le rapport des enfants à la technologie a évolué ces dernières années…A fortiori quand leurs parents les mettent dans des conditions appropriées.

Un atelier de formation de codage

C’est ce qu’a fait Basil Okpara, Sr., un entrepreneur nigérian et propriétaire de Bazz Group, une société d’import / export. En mars 2019, il a inscrit son fils à un atelier de formation au codage pour enfants âgés de 5 à 15 ans.

jeux vidéos

Basil Okpara, jr. (Capture d’écran CNN)

Basil Jr. en est ressorti avec de nouvelles capacités pour créer des jeux mobiles. Grâce à une application de de programmation appelée Scratch 2, il a, à la date d’août 2019, créé plus de 30 jeux mobiles.  Certains sont des jeux de voitures, d’autres des jeux mettant en scène des animaux et d’autres des jeux de course.

Un futur scientifique?

Maintenant, au lieu de jouer aux jeux mobiles quand il s’ennuie, le petit Basil en crée de nouveaux.

Il a déclaré vouloir devenir un scientifique lorsqu’il sera grand. Sa précocité et son soutien parental seront sans doute déterminants dans cette perspective.

Tous les petits Africains sont malheureusement loin d’avoir accès au soutien et à l’éducation dont a bénéficié Basil Okpara, Jr.  Espérons que la médiatisation de son  exemple permettra à d’autres jeunes du continent de découvrir la possibilité de créer des jeux vidéos au delà du fait d’y jouer, à l’instar de la possibilité, pour les Africains, de redéfinir le monde plutôt que d’en être un simple habitant.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

A six ans, ce petit génie tanzanien a créé Ethanman, un jeu vidéo d’apprentissage

Articles : 987