POLITIQUE

« Trop c’est trop » – les habitants de Bangui veulent la paix

Une manifestation pacifique a eu lieu à Bangui le 19 décembre. Plus de 300 personnes se sont réunis à divers endroits de la capitale de la République Centrafricaine.

Les gens se sont réunis au bâtiment de l’Assemblée Nationale, du bureau de l’Union Africaine et du gouvernement.

Le peuple de Bangui veut la paix

Cette manifestation a été organisée par les habitants de Bangui qui voulaient se faire entendre sur une question très à jour dans ledit Etat. Lors des événements ils arboraient des T-Shirts et des banderoles pour exprimer leur message principal : ils veulent la paix. En outre ils ont demandé au Président de tenir un nouveau tour de pourparlers à Khartoum.

Pour être sûr qu’ils soient entendus les citoyens ont choisi 8 représentants pour rencontrer le Président et lui transmettre leur déclaration en faveur de la paix et de Khartoum.

« Trop c’est trop » – les habitants de Bangui veulent la paix.

En aout, grâce aux efforts conjoints de la Russie et du Soudan, Khartoum a accueilli les leadeurs de 4 principaux groupes armés et les ont assis à la table des négociations. Le premier tour des pourparlers a fini par la signature d’une déclaration d’entente.

« Trop c’est trop » – les habitants de Bangui veulent la paix.

La plateforme de Khartoum s’est montrée beaucoup plus dynamique que les autres initiatives de paix. Or, l’initiative de l’Union Africaine n’a pas eu d’avancées en 16 mois. L’initiative s’est arrêtée à la phase de l’élaboration du programme. N’était mentionnés ni la date, ni le lieu, ni les responsables de pourparlers. C’est pourquoi les gens se penchent maintenant vers l’initiative de Khartoum.

On peut aussi constater la contrariété de la France qui déclare la concurrence des 2 initiatives. Mais sur quelle base se fonde ces accusations? Pour les organisateurs de la rencontre à Khartoum, les 2 initiatives peuvent sont complémentaires et il existe de réels moyens de résoudre la crise en RCA.

Source:

RJDH

Articles : 402