HISTOIRE

Objectif Kadhafi : description du processus de destruction d’un pays

Il y a un peu plus d’un an, nous découvrions les images de CNN sur la vente d’Africains en Libye. Une indignation massive s’en suivit, mais sait-on réellement ce qu’il s’est passé au pays de Mouammar Kadhafi? Le livre de Patrick Mbeko « Objectif Kadhafi » nous révèle le processus de destruction d’un pays et d’un dirigeant par des forces exogènes. Ce processus débuta dès l’arrivée au pouvoir du Guide libyen.

Objectif Kadhafi: un livre pour comprendre

Dans son dernier ouvrage Objectif Kadhafi, Patrick Mbeko nous sort de la léthargie voulue et provoquée par la propagande médiatique occidentale. Il nous plonge dans les coulisses du pouvoir, où la réalité dépasse de loin la fiction la plus délirante. À la lumière des nombreuses sources et d’une investigation extrêmement poussée, l’obscurité et le flou entretenus sur les « Printemps arabes » et les évènements survenus en Libye apparaissent sous un tout autre jour.

Nous apprenons notamment que Mouammar Kadhafi n’a pas seulement été une cible au moment des « soulèvements spontanés » de février 2011. En effet, une intervention a été planifiée de longue date par ceux qui voyaient leurs intérêts menacés par un Guide aux idées trop indépendantistes. Dès son accession au pouvoir, le 1er septembre 1969, le colonel Kadhafi a montré les signes d’une réelle volonté de souveraineté. Cette aspiration n’était pas aux goûts des grandes puissances, les Etats-Unis en tête. Durant 42 années, les relations diplomatiques entre Kadhafi et l’Occident ont connu prospérité et décadence, aux grès des intérêts respectifs des puissances et de leurs alliés.

La véritable histoire de l’ingérence de l’OTAN

Loin de constituer une énième tentative d’incriminer ou de disculper Mouammar Kadhafi, Objectif Kadhafi est un livre qui s’attarde sur les faits. Patrick Mbeko nous donne accès aux rapports des services secrets, aux témoignages des protagonistes libyens et à ceux des politiques. Ceci, afin de nous livrer la véritable histoire, celle qui a conduit l’OTAN, la Maison Blanche, l’ONU, ainsi que leurs agents politiques et médiatiques, à convaincre l’opinion internationale qu’une intervention était inéluctable.

Comme le note si bien l’auteur : « la première victime d’une guerre, c’est la vérité !». Les nombreuses preuves scientifiques, rapports d’observateurs, d’experts et aveux de mercenaires qui dénonçaient les mensonges propagés n’ont pas suffi face à l’extraordinaire détermination des « maîtres du monde » à défaire celui qui constituait une menace à l’ordre établi. Quitte à blanchir des Etats coupables et corrompus, à sacrifier la vie de centaines d’innocents…Leurs intérêts financiers, politiques et idéologiques primaient sur ces considérations.

La Libye, après l’intervention de l’OTAN

Une chronologie de la Libye depuis les années 1950

Objectif Kadhafi dévoile la complexité des rapports géopolitiques et géostratégiques où les alliés d’aujourd’hui peuvent devenir les ennemis de demain. Les « printemps arabes » en général et le « printemps libyen » en particulier, loin d’être des révolutions spontanées, ont servi d’outils politiques. Les populations ont été utilisées comme chair à canon ou agents locaux, aux profits de puissances exogènes. Puissances qui étaient au mieux indifférentes aux revendications légitimes et fixaient leurs agendas sur les mouvements de masse, mais qui au pire, fabriquaient de toute pièce ces sursauts populaires. Afin de saisir ces enjeux, Patrick Mbeko retrace la chronologie de la Libye depuis les années 1950.

Ce livre est indispensable à toute personne désireuse de comprendre comment et pourquoi celle qui fut l’exemple de prospérité et de réussite africaine sous Mouammar Kadhafi, est devenue, après l’ingérence militaire des « défenseurs de la démocratie », le théâtre de trafics humain et le triste symbole du chaos politique et civil.

Patrick MBEKO est un politologue canadien d’origine congolaise (RDC), spécialiste des enjeux géopolitiques de la région des Grands Lacs Africains. Il est auteur de plusieurs ouvrages dont Le Canada dans les guerres en Afrique centrale en 2012, Stratégie du chaos et du mensonge : Poker menteur dans l’Afrique des Grands Lacs en 2014 (co-écrit avec Honoré Ngbanda Nzambo) et Guerre secrète en Afrique centrale en 2015.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Libye : des africains vendus aux enchères sur des marchés aux esclaves modernes

 

Articles : 101