HISTOIRE

Le Turc Ahmet Ali Celikten, premier pilote d’avion noir de l’histoire

Le Turc Ahmet Ali Celikten (1883-1969) est considéré comme le premier pilote d’avion noir de l’histoire.

Le Turc Ahmet Ali Celikten, premier pilote d’avion noir de l’histoire

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Dans son article « La traite des Noirs en direction des territoires ottomans d’Europe centrale et des bords de la Mer noire aux 18e et 19e siècles ». L’historien béninois Dieudonné Gnammankou rapporte le caractère inhumain de ce commerce qui a conduit à la déportation d’Africains sur le territoire de l’Empire Ottoman. Contrairement à la traite transatlantique et de manière plus similaire à la traite négrière de la Mer Rouge, la traite vers les territoires ottomans concernait en majorité des enfants. Ce trafic d’enfants, appelé en turc devshirme ‘impôt de sang’ voyait des jeunes filles déportées dans les palais des Sultans. Lieux où elles étaient élevées pour devenir des concubines ou des servantes.

C’est probablement de ce trafic d’enfants qu’a été issue la grand-mère d’Ahmet Ali Celikten. Probablement déportée de Bornou au Nigéria à Istanbul, elle donnera naissance à Zenciye Emine Hanim.

Cette dernière épousera un autre Turc d’origine négro-africaine appelé Ali Bey dans la région d’Izmir où des Noirs étaient encouragés à migrer pour y épouser les esclaves émancipés des fermes du sultan. De cette union sont nés trois enfants dont Ahmet était l’aîné.

En 1911, Ahmet intégrera l’armée ottomane à l’origine pour y devenir marin. Après que l’empire ait adopté l’usage d’avions dans l’armée, Ahmet en sortira en 1917 en tant que pilote. Il obtiendra cette qualification quelques mois avant l’Américain Eugene Bullard qui combattit pour la France et deviendra de ce fait le premier pilote d’avion noir de l’histoire.

Celui qui était surnommé Arap Ahmet (‘Ahmet le Noir’) sera envoyé à Berlin en Allemagne durant la fin de la Seconde Guerre Mondiale entre 1917 et 1918. Il combattra aussi dans la guerre d’indépendance turque face aux Grecs et aux Arméniens entre 1919 et 1922. Décoré après la guerre, il travaillera dans l’administration militaire avant de prendre sa retraite en 1949 et de mourir en 1969. Son héritage dans l’aviation turque sera perpétué par ses deux fils, son neveu et sa femme qui seront tous pilotes.

TURC

Plusieurs publications en langue turque vantent  patriotiquement le statut de premier pilote de chasse noir d’Ahmet Ali Celikten comme pour illustrer la supériorité morale des Turcs sur des pays occidentaux comme les Etats-Unis. Ceux-ci qui refusaient à la même époque à des Noirs comme Eugene Bullard, de voler pour son pays. Aucune exagération à tendance patriotique ne doit toutefois être faite à ce sujet. L’Empire ottoman ayant employé des esclaves noirs dans son armée des siècles avant les lois ratifiant l’abolition de la traite des Africains puis l’esclavage au 19ème et 20ème siècles.

turc

L’acteur turc Efecan Dianzenza dans le rôle de Ahmet Ali Celikten dans le film Hürkus (2018)

Vous aimerez aussi:

Domenico Mondelli, premier général noir de l’histoire italienne

Articles : 914