Trilogie Kemi Seba

Une femme appelle la police parce qu’un Noir garde deux enfants blancs

Société

Une femme appelle la police parce qu’un Noir garde deux enfants blancs

Par Makandal Speaks

Alors qu’il garde ces deux enfants depuis des années, une femme blanche a trouvé ça louche et a appelé la police.

Une femme appelle la police parce qu’un Noir garde deux enfants blancs

Une femme blanche aurait (encore) appelé la police contre un homme noir, après l’avoir vu garder deux enfants blancs dans un centre-commercial en Géorgie. Corey Lewis, qui dirige un programme de tutorat pour les jeunes à Atlanta, a utilisé Facebook Live afin de filmer son interaction avec un agent de police local répondant à l’appel de la femme au sujet de la fille et du garçon qu’il gardait dimanche 7 octobre 2018. [1]

This lady from Walmart harassed, followed, & called the cops on me. ALL because I’m black and have 2 white kids with me. 💔💔 #Inspired By Lewis

Publiée par Corey Lewis sur Dimanche 7 octobre 2018

M. Lewis a expliqué à l’officier qu’il était le baby-sitter des enfants. Qu’il les conduisait dîner au Subway du centre commercial et qu’il s’était arrêté pour prendre de l’essence. C’est là qu’il remarqua une femme l’approcher. Elle l’avait suivit.

La femme demanda à M. Lewis si elle pouvait parler à la fille pour savoir si elle savait qui il était. Il refusa. C’est à ce moment-là qu’elle appela la police et qu’elle le suivi jusque chez lui. Il déclarera dans une autre vidéo sur Facebook :

« Parce que j’ai deux enfants à l’arrière qui ne me ressemblent pas, cette dame a pris la décision de prendre ma plaque et d’appeler la police. C’est fou … On est en 2018 et c’est ce à quoi je dois faire face. » [2]

Les enfants, une fille âgée de 10 ans et un garçon âgé de 6 ans, ont confirmé à l’agent que M. Lewis était leur tuteur après l’école et leur baby-sitter.

Image result for corey lewis

Leurs parents, David Parker et Dana Mango, ont été choqués par l’appel de la police pour confirmer l’histoire. Ils ont déclaré dans l’émission de radio Good Morning America qu’ils pensaient que M. Lewis avait été harcelé et harcelé pour avoir «gardé des enfants en étant noir». La mère ajoutera :

« J’ai dit : ‘Est-ce que vous dites que parce qu’un afro-américain conduit mes deux enfants blancs, il a été arrêté et interpellé ? « Et il m’a répondu : ‘Je suis désolé, madame, mais c’est exactement ce que je dis’. Ça m’a vraiment pris plusieurs minutes pour croire que c’était réel. J’étais juste en état d’incrédulité »

« En fait, l’officier s’est excusé« , a déclaré Mme Mango.

« Je pense qu’il était embarrassé. Il a vu ce qui se passait assez rapidement et, après m’avoir parlé et confirmé que tout allait bien, il les a laissés partir.« 

Mme Mango a affirmé que ses enfants, Addison et Nicholas, avaient eu peur pour leur tuteur durant son interrogatoire. La mère raconte de plus :

« Ils ont dit qu’ils avaient peur de dire de mauvaises choses et de le faire arrêter. Après cette épreuve dimanche soir, les enfants ont tout d’abord demandé: ‘Quand pourra-t-il revenir nous surveiller’ ?« 

M. Lewis garde ces enfants tous les jours depuis deux ans et les garde jusqu’à ce que leurs parents reviennent du travail. [3]

L'Ivoirienne Nicole Djohou garde depuis deux ans Aurélien et Adrien, deux jumeaux de 5 ans, à leur domicile dans le 16e arrondissement à Paris.

En France, ce genre de situation à très peu de chance de se produire. En effet, de ce coté-ci de l’Atlantique, la bourgeoisie (parisienne notamment) confie ses enfants à des Africaines. Ici, bien souvent, les nounous sont noires et les enfants sont blancs. Pourtant le racisme n’est pas exempt de cet état de fait. En effet, ces femmes noires sont au service de familles blanches, effectuant des tâches subalternes. Une situation au coeur d’un fossé tacite entre les « races ». Cela renvoie à l’histoire coloniale française. De fait, puisque ces africaines arrivent souvent d’une ancienne colonie française.  Une sorte de perpétuation de la domination coloniale dont parlait notamment Françoise Vergès dans son ouvrage « Ventre de femmes« .

VOUS AIMEREZ AUSSI :

15 ans de prison : cette policière avait inventé son agression par un Noir

Notes et références

[1] « Etats-Unis: Une femme appelle la police en voyant un baby-sitter noir en train de se promener avec deux enfants blancs« , 20minutes.fr, publié le 10 octobre 2018.

[2] « Elle voit un baby-sitter noir avec des enfants blancs et appelle la police« , ouest-france.fr, publié le 10 octobre 2018.

[3] « USA : elle appelle la police après avoir vu un baby-sitter noir avec deux enfants blancs« , lanouvelletribune.info, publié le 11 octobre 2018.