ECONOMIE

Dangote va construire une usine de ciment au Niger

La société Dangote Cement d’Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, va financer un projet d’usine de ciment de plus de 275 millions d’euros au Niger. Elle devait couvrir les besoins nationaux du Niger en ciment qui importe 80% de son ciment.

La dépendance extérieure du Niger

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Le Niger importe à la fin des années 2010 80% de son ciment du Nigéria et du Bénin voisins.  Afin de remédier à cette situation de dépendance extérieure, le président nigérien Mahamadou Issoufou avait lancé en 2011, le chantier de la nouvelle cimenterie de Malbaza. Ce dernier s’intégrait dans le cadre d’un programme de ‘grands travaux’. Ultra-moderne, elle devait couvrir les besoins nationaux du Niger en ciment.

Néanmoins, il est difficile de savoir si le projet de Malbaza est opérationnel en octobre 2018. Menacée un temps par des conflits entre actionnaires majoritaires indiens et minoritaires nigériens, sa finalisation était annoncée comme proche en mars 2018.

Dangote va construire une usine de ciment au Niger

Un des projets d’Aliko Dangote, le pape du ciment en Afrique, semble tomber à point nommé dans l’incertitude régnant autour du projet de Malbaza. Ainsi, à travers sa société Dangote Cement, il lance en octobre 2018, son propre projet de cimenterie au Niger. Elle se situe à Keita, près de la ville occidentale de Tahoua. Le projet est financé à hauteur de 275 millions d’euros~180 milliards de francs CFA. La cimenterie disposera d’une capacité de production de 2,5 millions de tonnes par an.

L’usine, qui sera aussi accompagnée d’une centrale thermique à charbon devrait être opérationnelle d’ici 2020.

Vous aimerez aussi:

La société Dangote Group investira 450 millions de dollars dans l’agriculture du Nigéria entre 2018 et 2020

Articles : 909