Malkia - Le réveil du Ka

Congo-Brazzaville : visé par une enquête sur son patrimoine immobilier en France, Denis Sassou Nguesso porte plainte contre X

Politique

Congo-Brazzaville : visé par une enquête sur son patrimoine immobilier en France, Denis Sassou Nguesso porte plainte contre X

Par SE

Le Président congolais Denis Sassou Nguesso a annoncé ce mardi 2 février qu’il y a un mois, il a porté plainte contre X dans l’affaire « des biens mal acquis ». En effet, le chef d’Etat est visé par une enquête sur son patrimoine immobilier et celui de sa famille en France.

« Nous, Denis Sassou Nguesso, chef de l’Etat du Congo, déclarons avoir chargé Maître Viala, avocat à la cour de Paris de déposer plainte contre X pour tentative d’escroquerie au jugement dans l’affaire dite des biens mal acquis, qui nous oppose à l’association Transparency International  » lit-on dans un communiqué signé par le dirigeant congolais.

Depuis 2009, la famille Nguesso est visée par une enquête sur son patrimoine français. La procédure a été portée devant la justice par l’organisation non gouvernementale Transparency International qui lutte contre la corruption. Elle accuse le Président congolais d’avoir « détourner à son profit et au profit de sa famille et de son clan, une partie substantielle de la rente pétrolière« . De son côté, Denis Sassou Nguesso par la voix de son avocat Maître Viala, estime que les pièces sur lesquelles reposent les accusations contre sa famille et lui ne sont pas « conformes à la réalité ».

 » Si cela (l’action de Sassou Nguesso) aboutit, elle fera tomber l’intégralité des dossiers concernant tous les chefs d’Etat africains dans l’affaire des  « biens mal acquis » confie  Me Viala, avocat du chef d’Etat congolais. Rappelons que d’autres présidents africains tels que le défunt Omar Bongo Ondimba (Gabon), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale) et François Bozizé (Centrafrique) déchu en 2013 sont également mis en cause dans l’affaire des biens mal acquis. Selon une source judicaire, la plainte du dirigeant congolais a bien été enregistrée au parquet de Paris qui dispose de trois mois pour décider de la transmettre ou non au juge d’instruction.

Au pouvoir depuis plus de 32 ans, Denis Sassou Nguesso est candidat à l’élection présidentielle prévue le 20 mars prochain au Congo-Brazzaville pour un trosième mandat après avoir organisé un référendum constitutionnelle en octobre dernier.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !