Trilogie Kemi Seba

Mali : L’attaque d’un camp de l’armée tue 11 militaires

Politique

Mali : L’attaque d’un camp de l’armée tue 11 militaires

Par Sébastien Badibanga

Des djihadistes ont attaqué un camp de l’armée malienne, lundi matin, dans la région de Tombouctou. L’attentat a causé la mort de 11 soldats maliens.

Le bilan est lourd. « L’attaque a eu lieu très tôt ce lundi matin, aux environ de 5 heures, heure du Mali », rapporte RFI Afrique. Et de préciser : « Des hommes armés ont attaqué un camp de la Garde nationale malienne à Gouma Rharous. Une localité située à environ 120 kilomètres à l’est de Tombouctou. » L’attentat a causé la mort de 11 soldats maliens.

Pour l’heure, les auteurs de cette attaque meurtrière n’ont pas été identifiés. Cela dit, une source militaire croit savoir qu’il s’agirait des groupes djihadistes qui tournent autour du lieu du drame depuis la mi-juillet.

L’accord de paix n’a pas mis fin au conflit

On assiste à une escalade de la violence au nord du Mali. En effet, deux autres militaires ont été tués samedi à la frontière mauritanienne, victimes d’une embuscade tendue par des hommes armés.

Force est de constater l’incapacité de l’accord de paix d’Alger, signé entre le gouvernement de Bamako et les différents groupes armés du Nord-Mali, de mette fin au conflit armé. Pour preuve, les attentats se sont multipliés au Mali ces derniers mois.