Le Bouquet Africain de Thema

Mali : l’Unesco réinsère des enfants victimes du conflit armé

Politique

Mali : l’Unesco réinsère des enfants victimes du conflit armé

Par Sébastien Badibanga

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), s’occupe de la réinsertion des orphelins de guerre, victimes de viol et anciens enfants soldats.

Environ 100 enfants bénéficieront du programme de réinsertion de l’Unesco. « Aujourd’hui, il s’agit de les aider à faire un retour dans la société. Nous allons travailler sur plusieurs mois pour aider à ce qu’ils aient accès à cette éducation, à un niveau d’alphabétisation minimum, à la formation professionnelle dans la mesure du possible », explique Eric Falt, sous-directeur de l’organisation de l’ONU, rapporte RFI Afrique.

La Juventus de Turin, partenaire de l’Unesco

En janvier 2013, la France a lancé l’intervention « Serval » afin de lutter contre les groupes armés jihadistes qui sévissent dans le nord du Mali. Puis, l’opération Barkhane a pris le relais. Pour l’instant, le bilan de ce conflit n’a pas été établi.

Dans un rapport publié l’été 2014, Amnesty international a dénoncé les violations des droits de l’Homme dans la région, ainsi que les conditions de détention d’une dizaine de mineurs. En l’occurrence, les adolescents détenus ne peuvent même pas consulter un avocat ou recevoir leur famille.

Une chose est sûre : nombreux sont les enfants qui ont perdu leurs parents ou autres proches. D’où le plan d’alphabétisation de l’Unesco en partenariat avec « La Juventus de Turin ». « A partir de là, on est émus. Bien sûr qu’on est conscients qu’il y a une situation délicate. Mais en même temps, ça peut être un nouveau départ avec un futur beaucoup plus clair », estime l’ancien international français David Trezeguet, ambassadeur du club italien qui a fait le déplacement à Bamako.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !