La NHA fête ses 10 ans

Kenya : Découverte des plus vieilles pierres taillées de l’histoire

Société

Kenya : Découverte des plus vieilles pierres taillées de l’histoire

Par Sébastien Badibanga 21 mai 2015

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

La revue “Nature” dévoile la découverte des plus vieilles pierres taillées de l’histoire, de 3,3 millions d’années, en mai près du Lac Turkana, au Kenya.

Ces nouveaux vestiges sont 500 000 ans plus anciens que les premiers du genre Homo, l’ancêtre direct de l’être humain. Des pierres, vielles de 3,3 millions d’années, ont été découvertes en mai près du Lac Turkuna, au Kenya, nous apprend la revue Nature.

“Notre découverte réfute l’hypothèse de longue date selon laquelle Homo habilis a été le premier fabricant d’outils”, explique Sonia Harman, archéologue française au CNRS, en charge de la coordination des fouilles, rapporte le site 20minutes.fr.

La chercheuse précise, par ailleurs, que “Kenyanthropus platyops pourrait donc être un bon candidat pour la fabrication de ces outils”. “Notre découverte correspond également chronologiquement à Lucy, puisque le célèbre fossile d’Australopithecus afarensis est daté autour de 3,2 millions d’années. Lucy pourrait donc figurer parmi la liste des candidats potentiels”, conclut-elle.

En majorité, ces instruments sont des blocs de lave, lourds et volumineux servant d’enclume, des percuteurs, des éclats ou des nucléus.

Pour la scientifique, ces outils “auraient pu servir à découper de la viande ou à avoir accès à la moelle des os”.

Crédits photo : AP