La NHA fête ses 10 ans

Cour suprême des Etats-Unis : la première femme noire bientôt nommée

Société

Cour suprême des Etats-Unis : la première femme noire bientôt nommée

Par Thalie Mpouho 31 janvier 2022

Pour ne rien manquer de l'actualité,
inscrivez-vous à la newsletter depuis ce lien
Recevez du contenu exclusif, de l'actualité, des codes promos Nofi Store ainsi que notre actualité évenementielle chaque week-end !

Le président américain Joe Biden souhaite nommer la première femme noire à siéger à la Cour Suprême des Etats-Unis.

Cette personne sera la première femme noire jamais nommée à la Cour suprême”

Une première dans l’histoire de la Cour suprême des Etats-Unis. S’il en avait déjà fait une promesse de campagne, le président américain Joe Biden a déclaré jeudi 27 janvier, vouloir nommer la première femme noire à siéger à la Cour suprême. Cette décision intervient suite à la démission du juge progressiste Stephen Breyer, qui a l’intention de prendre sa retraite pour la fin du mois de juin. Magistrat le plus âgé de la Cour suprême à 83 ans, il avait été nommé par Bill Clinton en 1994. 

C’est donc à Joe Biden de choisir son successeur et d’obtenir sa confirmation au Sénat avant les élections de mi-mandat en novembre. “Je n’ai encore pris aucune décision, sauf une : la personne que je vais nommer sera une personne dotée de qualifications, d’un caractère, d’une expérience et d’une intégrité exceptionnels, […] et cette personne sera la première femme noire jamais nommée à la Cour suprême. Une chose qui aurait dû être faite depuis longtemps” a expliqué le président américain lors de la présentation officielle de démission de Stephen Breyer.

Qui sont les prétendantes au poste ?

Cour suprême
Photographie officielle de la Cour suprême des États-Unis, en novembre 2018, à Washington Photo Kevin Dietsch/CNP/Zuma/Réa.

Deux femmes noires espèrent remplacer Stephen Breyer. Leonda Kruger, 45 ans, une magistrate de la Cour suprême de Californie et Ketanji Brown Jackson, 51 ans, juge de la Cour d’appel des Etats-Unis pour le circuit de Washington DC, une des juridictions les plus puissantes du pays.  

Diplômée du Harvard College et de la  Harvard Law School, Ketanji Brown Jackson est la grande favorite dans cette course à la Cour suprême. En 2012, Barack Obama l’avait nommée juge du tribunal de district dans la capitale. Pendant les huit années passées sur le banc de la Cour de district fédérale, la juge a également travaillé sur des affaires qui ont engendré une certaine attention politique et médiatique.   

Si elle est élue, Ketanji Brown rejoindra les deux autres femmes déjà présentes à la Cour suprême. Seules cinq femmes sur 115 juges ont siégé à cette cour depuis sa création : quatre blanches et une hispanique. L’institution a eu pour la première fois un magistrat noir, Thurgood Marshall, en 1967. Actuellement, le seul afro-américain à y siéger est le juge Clarence Thomas.

Sources :

AFP

The New York Times

VOUS AIMEREZ AUSSI :