Malkia - Le réveil du Ka

14 athlètes africains sont exclus des JO aux épreuves d’athlétisme

Sport

14 athlètes africains sont exclus des JO aux épreuves d’athlétisme

Par Thalie Mpouho

Plusieurs athlètes africains sont exclus des JO de Tokyo conformément à un non-respect des règles anti-dopage

Des athlètes africains sont exclus des JO

Alors que les épreuves d’athlétisme des JO de Tokyo démarrent dans moins de 36 heures, 14 sportifs africains sont exclus des JO de Tokyo par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). Et pour cause, six pays n’auraient pas rempli les conditions requises de contrôles antidopage. Les représentants concernés sont un éthiopien, un marocain, deux kényans et dix nigérians. 

L’AIU reproche à ces athlètes de n’avoir pas subi les 3 contrôles antidopage inopinés, effectués hors-compétition et au cours des dix derniers mois, requis par World Athletics. “Le Nigeria est le pays le plus impacté, n’ayant pas répondu aux critères de tests (antidopage) de la règle 15 (de la fédération internationale d’athlétisme) pour 10 athlètes” a indiqué l’AIU à RFI

En dehors des 14 sportifs africains, dont tous les noms n’ont pas encore été révélés dans la presse, trois Ukrainiens et trois Biélorusses sont également concernés.

“Les athlètes ne sont pas fautifs”

Plusieurs sportifs concernés par cette décision qui divise se sont exprimés sur les réseaux sociaux. En particulier les athlètes nigérians, qui sont dix à avoir été écartés.

La sprinteuse nigériane Blessing Okagbare a saisi son compte Twitter en expliquant : “Je l’ai déjà dit et je le répète. Si vous ne connaissez pas le sport, si vous n’êtes pas passionné par lui/nous (les athlètes), alors vous n’avez rien à faire là en tant qu’administrateur. Le système sportif au Nigeria est tellement défectueux et nous, les athlètes, sommes toujours à la merci des dommages.”

athlètes africains sont exclus des JO

Blessing Okagbare

Sur le même réseau social, la championne d’Afrique du lancer du disque Chioma Onyekwere s’est directement adressée à World Athletics : “Les athlètes ne sont pas fautifs dans cette affaire. S’il vous plaît, nous avons besoin de votre aide pour savoir comment nous pouvons effacer ça afin que nous puissions tous les dix concourir.”

Sources

AFP

RFI

VOUS AIMEREZ AUSSI :

LA NUMÉRO 2 MONDIALE NAOMI OSAKA ET CES ATHLÈTES NOIRS VICTIMES DE DÉPRESSION

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !