Trilogie Kemi Seba

Cergy : enquête ouverte après l’agression d’un livreur et des insultes racistes

Société

Cergy : enquête ouverte après l’agression d’un livreur et des insultes racistes

Par Thalie Mpouho

Le livreur agressé à Cergy a porté plainte après avoir été pris en charge par les pompiers. Le suspect a été interpellé cet après-midi à Paris.

Agression et insultes racistes

Une enquête judiciaire a été ouverte, lundi 31 mai, par la police nationale après la diffusion d’une vidéo filmée devant un restaurant à Cergy, montrant des insultes racistes proférées à l’encontre d’un livreur.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le livreur noir d’Uber eats a été agressé dimanche soir alors qu’il récupérait une commande. Il a été pris en charge par les pompiers et présentait “plusieurs plaies”. Une source policière indique qu’il a par la suite porté plainte.

Une femme, témoin de l’altercation, a filmé depuis sa fenêtre le suspect, qui se présente comme algérien. Dans cette vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on entend l’homme proférer des injures racistes.

Il déclare notamment “espèce de négresse, espèce de sale noire (…), Nous les Algériens, on vous a vendus comme du bétail, comme du maïs, bande de b*”.

“J’avais peur. Je me posais la question: est-ce que tu fermes ta fenêtre et tu laisses l’autre comme ça ou tu l’ouvres? À un moment, le côté humain l’a emporté sur la peur”, a-t-elle confié ensuite sur le plateau de “Touche Pas à Mon Poste” où elle était reçue lundi soir. Elle a également porté plainte.

Rassemblements à Cergy

A l’appel du collectif de la Brigade antinégrophobie, près de 150 personnes se sont rassemblées lundi après-midi devant le Brasco, le restaurant où s’est déroulée l’agression, selon une source policière. Selon Le Parisien , la fermeture administrative du restaurant a été autorisée par le préfet pour faire cesser les rassemblements. “Nous sommes tout aussi choqués que vous et condamnons fermement ce genre de propos qui va à l’encontre de la philosophie de notre restaurant”, a écrit l’établissement dans un message publié lundi sur Facebook.

Cergy : enquête ouverte après l'agression d'un livreur et des insultes racistes

Cergy (Val-d’Oise), lundi 31 mai 2021.Rassemblement devant le Brasco

Le gérant du restaurant a par ailleurs assuré que l’auteur de l’agression et des insultes racistes ne travaillait pas dans son établissement. Il a indiqué au Parisien qu’il s’agirait d’un homme qui aurait voulu dîner au restaurant.

“Il y a quatre personnes qui sont passées vers 22h30 et qui voulaient manger”, a-t-il déclaré. “Comme on ferme à 21 heures, on les a refusées. Après, c’est parti en cacahuète et ils ont tapé un livreur UberEats qui attendait.”

Le restaurateur a annoncé déposer plainte “afin de faire en sorte que cela ne se reproduise plus.”

Sources

AFP

VOUS AIMEREZ AUSSI

Racisme à l’INSEEC : « Les pires étudiants sont les Blacks »