NÉGROPHOBIE

Rayshard Brooks, nouvelle victime symbole des violences policières US

En plein contexte de manifestations planétaires contre les violences policières et le racisme, Rayshard Brooks, un Noir américain de 27 ans, a été tué par un policier blanc, alors que la vie de ce dernier n’était semble-t-il pas en danger.

Il s’apprêtait, le lendemain, à fêter l’anniversaire de sa fille de huit ans. Un tragique incident ayant eu lieu la veille l’en a toutefois empêché. Pire, l’incident a privé à jamais trois filles de leur père. Samedi 12 juin, à Atlanta en Géorgie, Rayshard Brooks était endormi dans sa voiture dans la queue d’un restaurant local, Wendy. Brooks bloquant la queue, des policiers sont venus le confronter puis lui ont fait passer un test d’alcoolémie. Peu après, Brooks a résisté au fait que les policiers lui passent les menottes. A cette occasion, il s’est emparé du taser d’un des policiers puis s’est enfui en courant. Selon les policiers, Rayshard Brooks s’est retourné pour pointer le taser vers les policiers. Un policier lui a ensuite tiré dans le dos, ce qui a conduit à sa mort quelques temps plus tard à l’hôpital. Garrett Rolfe, le policier en question a été renvoyé de la police d’Atlanta alors qu’un second policier ayant pris part à l’arrestation a été affecté à des tâches administratives. La cheffe de la police d’Atlanta, Erika Shields a annoncé samedi qu’elle quitterait son poste. Chez nos confrères du New York Times, l’avocat de la famille de Rayshard Brooks a déclaré que les policiers avaient attendu deux minutes avant de prendre le pouls de la victime, préférant vérifier leurs cartouches. Des protestations ont rapidement fait suite à la mort de Brooks. Le restaurant auprès duquel il a trouvé la mort a notamment été incendié.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

George Floyd, une mort qui indigne le monde entier

Articles : 1096