SOCIÉTÉ

Belgique: plusieurs statues de Léopold II vandalisées

Plusieurs statues du roi Belge Léopold II responsable de la mort de millions de Congolais entre 1885 et 1908, ont été dégradées en Belgique. Ces dégradations se sont produites en parallèle d’une pétition signée par des dizaines de milliers de personnes demandant le retrait de toutes les statues du roi génocidaire.

Dans le contexte des protestations contre la mort de George Floyd, une statue du roi Léopold II a été taguée dans la ville de Gand avec les mots ‘I can’t breathe’ en référence aux mots prononcés par la victime lorsqu’ étouffé à mort par un policier. Une statue du roi à Anvers a été brûlée après avoir été dégradée avec de la peinture. D’autres à Hal, Ostende et dans le jardin du fameux Musée de Tervuren ont aussi été vandalisées.

Au 6 juin 2020, plus de 50000 personnes ont signé une pétition lancée en français et en néerlandais par un adolescent anonyme de 14 ans demandant le retrait de toutes les statues du roi dans le pays plat. Le lanceur de la pétition a déclaré vouloir la voir se terminer le 30 juin 2020, date de la fête nationale de la République Démocratique du Congo, en l’honneur des victimes de l’Etat Libre du Congo, où des millions de Congolais ont été exploités, mutilés et tués pour le profit du roi des Belges. A cette pétition au ton est venue s’opposer une autre demandant le maintien des statues de Léopold II, évoquant le fait qu’il fasse partie de l’histoire nationale et que les crimes lui étant reprochés relevaient en grande partie de son administration au Congo.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Petit tour du monde des monuments esclavagistes détruits par des activistes

Articles : 512