SOCIÉTÉ

Pour la première fois, un Noir devient meilleur étudiant de l’Université de Princeton

Nicholas Johnson est devenu en 2020 le premier Noir à devenir major de promotion de la prestigieuse Université de Princeton aux Etats-Unis depuis sa création en 1746.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Princeton et l’esclavage des Noirs

L’université de Princeton est l’une des plus prestigieuses universités américaines. Elle fait partie de la fameuse ‘Ivy League’ qui rassemble officieusement les meilleures universités du pays comme Yale et Harvard. Fondée en 1746, Princeton a dès ses débuts été associée à l’esclavage des Noirs. Les neuf premiers présidents possédaient en effet des esclaves. Un marché aux esclaves a même eu lieu sur le campus.

Lire aussi : L’esclavage a duré aux Etats-Unis jusqu’en 1963

En mémoire des victimes de cette pratique, l’université a mis en ligne en 2017 le Princeton & Slavery Project, un projet de recherche sur ses liens avec l’esclavage. En outre, des professeurs de l’Université de Princeton ont eu des esclaves jusqu’en 1840. C’est en 1895 qu’un Noir obtint pour la première fois un diplôme de cette institution.

Le premier major de promotion noir de l’histoire de Princeton

Dans un tel contexte, on imagine aisément le nombre restreint de majors de promotion noirs dans l’histoire de cette université. Avant 2020, il n’y en avait d’ailleurs eu aucun. Le premier Noir à obtenir cette distinction n’est au demeurant pas un Noir américain. Il s’agit en fait d’un Noir canadien. Nicholas Johnson est un fils d’immigrés de Jamaïque et des Bahamas au Canada qui a étudié la recherche opérationnelle et l’ingénierie financière à Princeton. Son mémoire traitait d’algorithmes pour la conception d’un centre de prévention contre l’obésité au Canada. Son doctorat, il l’effectuera au Massachusetts Institute of Technology. Avant cela, Nicholas Johnson, a rendu un vibrant hommage à l’université qui lui a donné les conditions de s’épanouir.  A nos confrères de CNN, il a aussi déclaré au sujet de l’histoire des Noirs à Princeton et leur futur dans les disciplines scientifiques:

« Être le premier Noir major de promotion à Princeton a pour moi une importance particulière, étant donné les liens historiques de Princeton avec l’esclavage. J’espère que cet accomplissement motivera et inspirera les jeunes étudiants noirs, en particulier ceux qui s’intéressent aux sciences dures. »

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Autherine Lucy, 1ère étudiante noire à fréquenter l’Université de l’Alabama

 

Articles : 1044