CULTURE

La force vitale, clé du succès selon les traditions africaines

Dans cet article nous vous proposons une rationalisation des traditions et croyances africaines pour vous aider à rencontrer le succès.

« Un groupe d’entrepreneurs et de spécialistes des sciences humaines d’origine africaine vous donnent des clés et des pistes inspirées des traditions et l’histoire africaines pour rencontrer le succès dans l’entrepreneuriat et dans vos projets en général, le tout dans un langage clair et concis »

Dans un article précédent, nous expliquions quel était le sens de la vie dans nombre de traditions africaines. Il s’agissait que l’on nous honore après notre mort. Pour cela, il fallait accomplir des actions utiles aux autres de son vivant.

Lire aussi : Quel est le but de la vie dans les traditions africaines?

La force vitale, clé du succès

Accéder à ce statut nécessite l’activation de ce que l’on traduit généralement par ‘force vitale’. En Afrique, on pense souvent que cette dernière se trouve chez tous les êtres vivants.  Elle se trouve des hommes aux animaux en passant par les végétaux. Seulement, parmi eux, seuls les hommes ont la possibilité d’actualiser ce principe vital pour réaliser une vie utile aux autres qui leur permettra d’être honoré après leur mort.

succès

Crédit Photo : Franck Vervial

Pour actualiser ce principe, il faut simplement déployer des efforts. Il est assez simple de les mesurer. Il faudra que vous vous sentiez exténués après une action. Cela voudra dire que vous avez déployé des efforts permettant d’ actualiser votre force vitale.

La force vitale, moyen de communication

Chez les Igbo du Nigeria, Dieu est appelé Chukwu, c’est-à-dire la ‘grande force vitale’. Chez les Ewé du Togo, Dieu est appelé Sègbo, qui signifie aussi ‘grande force vitale’. Cette pratique consistant à nommer Dieu ‘grande force vitale’ ou ‘grand esprit’ ne se limite pas à l’Afrique. Elle se retrouve par exemple aussi chez nombre de populations amérindiennes. Servez vous de cet exemple pour vous rappeler que la langue qui vous sert à formuler vos souhaits importe peu.

Considérez plutôt votre force vitale comme un moyen de communication vos souhaits. Le plus vous augmenterez le volume de ce moyen de communication, c’est-à-dire le plus vous activerez votre force vitale, le plus vous serez susceptible d’être compris et entendu par ce qui réalise les volontés. Que vous considérez qu’il s’agit de Dieu, de la Chance ou de l’Univers importe peu. Vous verrez que vos opportunités se multiplieront. Faudrait-il encore que votre volonté soit bien définie, aussi intelligible que les mots d’une prière.

La force vitale, votre monture sur la voie de votre vocation

Chez les Fon du Bénin, on utilise le mot pour signifier à la fois ‘destinée’ et  ‘force vitale’. La raison est que chez ces deux populations, la première n’est pas réalisable sans la seconde. De même, chez les Akan du Ghana et de la Côte d’Ivoire, le kra~kla est à la fois cette force vitale et le ‘porteur de la destinée’.

Ce que cela suggère, c’est que pour réussir votre vie, il vous faudra mieux dépenser votre force vitale dans votre voie, votre vocation. Par là, nous voulons dire les activités auxquelles vous êtes destinés. Nous parlons des activités qui vous plaisent vraiment. Pour elles, vous pouvez ‘mouiller le maillot’ tout en y prenant du plaisir.

Le syndrome Imhotep

succès

Statuette d’Imhotep dvinisé
(Crédit : Musée du Louvre)

A l’inverse, il peut être glorifiant, dans certains cas, de réussir dans plusieurs domaines complètement différents. On peut espérer se sentir plus fier, plus complet et jouir d’une plus grande notoriété et d’une plus grande influence en accomplissant des choses importantes dans différents domaines.

Nous appelons cela le syndrome Imhotep.

Imhotep était un dignitaire, prêtre et architecte égyptien pharaonique du troisième millénaire avant notre ère. Plusieurs millénaires après sa mort, on l’adora comme un dieu de la médecine. Toutefois, il n’existe pas de preuves historiques qu’il ait véritablement été un médecin.

Imhotep, un héros culturel?

Il est très probable qu’il ne soit qu’un héros culturel, c’est à dire d’un personnage auquel on a attribué des accomplissements qu’il n’a jamais réalisés après sa mort. Les humains sont friands de ce genre de personnages fabuleux pouvant nous inspirer et nous motiver. On pense alors à tort que de tels personnages existent souvent et que pour atteindre leur renommée, nous devons focaliser nos actions sur d’innombrables fronts.

En réalité, les accomplissements de personnages comme Imhotep sont très souvent surestimés ou plus complémentaires qu’on ne le croit.

George Weah, un futur Imhotep?

succès

George Weah

Par exemple, George Weah restera dans l’histoire comme ayant été un président de la République du Liberia et un Ballon d’Or de football. Ces deux accomplissements significatifs peuvent paraître aux antipodes l’un de l’autre et incroyables à réaliser en parallèle.

Ces deux accomplissements furent en réalité complémentaires. Avec sa superbe carrière de footballeur, Weah empocha une grande somme d’argent et une popularité hors du commun. C’est grâce à elles, après sa retraite sportive,  qu’il put mobiliser son argent et sa popularité dans son ascension vers le pouvoir.

En d’autres mots…

vous pouvez viser différentes objectifs de vie. Toutefois, ceux-ci devront avoir un dénominateur commun ou être complémentaires. Sinon, vous risquez, par vanité, de vous éparpiller dans certains domaines qui ne sont pas votre vocation. Vous peinerez voire échouerez dans ceux-ci. Par déception ou découragement, vous arrêterez de déployer des efforts. Votre force vitale redeviendra inerte comme celle d’un végétal. Elle sera très loin de celle d’une personne honorée après sa mort.

Comment maintenir activée votre force vitale?

Par le succès

La première manière de maintenir l’activation de votre force vitale est de réussir dans votre projet. Pour le comprendre intéressons nous à la perception des vieux en Afrique. Dans de nombreuses populations africaines, on considère les vieux comme possédant la force vitale la plus activée. Evidemment, il ne s’agit pas de force physique, mais d’une sorte d’éveil.

La raison de cette croyance est qu’avec l’âge, on suppose que l’on est plus proche de la fin de son projet de vie. Certes, cela n’est pas toujours vrai. Mais cela nous indique quelque chose d’instructif. Plus on avancera vers la fin d’un projet, plus le succès nous mènera à un stade plus proche de la fin de votre projet, plus nous activerons votre force vitale. Et ce même en dépit de la fatigue physique.

Par un bon baromètre

succès

Béhanzin

Dans un de ses plus célèbres chants, le roi Béhanzin de Dahomey décrivait la vie comme la montée d’un mont en portant un fardeau sur la tête que personne ne peut nous enlever. Un tel exercice peut difficilement nous permettre de regarder vers le haut pour voir si nous rapprochons du sommet du mont. Pour le savoir, il est impératif de nous entourer d’un moyen de nous dire où nous nous situons, si nous avons réussi.

Pour certains, ce moyen est évident, il peut s’agir d’une attention médiatique. Dans d’autres cas, il s’agira de rentrées d’argent. Dans d’autres cas, notamment avant la fin d’un projet, il vous faudra vous entourer de personnes. Celles-ci devront pouvoir vous dire avec une lucidité enthousiaste  que vous avancez avec succès. Revenons donc à l’image de Béhanzin et à votre montée.  Il vous faudra, lors de votre  montée, qu’une personne à distance puisse communiquer avec vous. Elle devra dire où vous en êtes dans votre projet.

Par les ‘ancêtres’ et les grands personnages

Les ancêtres sont, comme on l’a dit dans un article précédent, les personnes que l’on honore après leur mort à cause de leurs actions utiles de leur vivant. Dans les religions africaines,  les personnes vivantes les sollicitent par des prières et sacrifices pour bénéficier de leur aide. Comment rationaliser ces pratiques?

Inspirez vous d’un ancêtre (ou même d’une personne vivante ayant atteint ses objectifs). Celles-ci devront avoir rencontré des problèmes similaires que vous. Déployez des efforts à les connaître. Si vous le faites, vous ferez comme disposer d’une machine à remonter le temps. Vous saurez comment faire pour réussir et comment éviter les pièges qu’ils ont subi et contournés. Vous avancerez ainsi  vers votre objectif et comme on l’a dit, continuerez à activer votre force vitale.

D’où l’importance, pour chacun de s’intéresser à l’histoire et aux personnages ayant connu échecs et succès…

 

VOUS AIMEREZ AUSSI: 

African Strategies : Pourquoi « vous entourer de gens qui vous tirent vers le haut » ne vous sauvera pas

 

 

Articles : 987