L'ÉCRIN POLITIQUE

[L’ECRIN POLITIQUE] Pour Maud Petit, la politique est affaire de transmission

Par Keyza Nubret Grand-Bonheur. Rencontre avec Maud Petit, députée de la quatrième circonscription du Val-de-Marne.

[L’ECRIN POLITIQUE] Pour Maud Petit, la politique est affaire de transmission

Maud Petit, petite fille et arrière-petite-fille de politique devient elle-même en 2017 députée de la quatrième circonscription du Val-de-Marne. Cette militante associative et élue au conseil municipal de Villiers-sur-Marne auprès de Jacques-Alain Bénisti sous l’étiquette LR, quitte son parti à l’arrivée de François Fillon, est investit LAREM pour les législatives. Aujourd’hui Maud Petit est MODEM.

Néee à Paris, Maud Petit passe son enfance en Martinique où elle a bien connu son grand-père, maire de la commune de Grand-Rivière et député-maire de Sainte-Marie. Elle retourne dans l’hexagone pour poursuivre des études de Droit et Lettres modernes à Caen. Lors de notre rencontre avec cette élue de la diaspora, nous découvrons son engagement associatif auprès des plus démunis ainsi que son combat pour l’adoption de la loi interdisant aux parents d’infliger des violences physiques ou psychologiques à leurs enfants.

Il s’avère que l’arrière petite fille de Victor Sevère, député-maire de Fort-de-France pendant près de 50 ans, ne se prédestinait pas à la politique…

Articles : 474