ECONOMIE

La fille du président congolais accusée de détournement de fonds publics

En plein scandale sur la détresse des étudiants congolais dépourvus de bourses d’étude à Cuba, l’ONG Global Witness dévoile un détournement de 20 millions de dollars de la part de Claudia Sassou-Nguesso, la fille du président du Congo-Brazzaville.

Détournement de fonds publics

Selon l’ONG anglaise Global Witness, Claudia Sassou-Nguesso, la fille du président de la République du Congo aurait bénéficié de 7,1 millions de dollars issus du Trésor congolais pour acheter en 2014 un appartement à New York.

L’ONG anglaise Global Witness, qui s’appuie sur des documents que « l’Obs » a pu consulter, dévoile dans un article daté du 10 avril, un détournement d’argent public d’un montant de 20 millions de dollars. En effet, la famille du président du Congo-Brazaville, Denis Sassou Nguesso, aurait acquis en 2014, un appartement de luxe dans la fameuse Trump Tower de Manhattan. Le bien appartiendrait à Claudia, sa fille et aurait coûté 7,1 millions de dollars (6,3 millions d’euros). Ce trois-pièces de 158 mètres carrés (salle de bains en marbre rose, robinetterie en or, vue sur Central Park) se situe au 32e étage de la Trump Tower, siège de la Trump Organization et résidence de Donald Trump avant son arrivée à la Maison-Blanche.

Une affaire de blanchiment d’argent?

Depuis 2010, suite à une plainte pénale déposée par des organisations non gouvernementales françaises (ONG), les procureurs français poursuivent les biens de la famille au motif d’une acquisition par détournement de fonds publics et blanchiment d’argent. L’affaire, dite des « biens mal acquis », est toujours en cours. Lors des investigations, les enquêteurs français ont découvert que le président Sassou-Nguesso et sa famille ont dépensé 67,6 millions de dollars (60 millions d’euros) en produits de luxe et biens immobiliers en France.

L’affaire dévoilée par l’ONG Global Witness vient entacher en peu plus les soupçons de corruption de la famille présidentielle. Au pouvoir depuis près de quatre décennies, la famille Sassou-Nguesso possède des propriétés valant des millions dans le monde entier et a été accusée de se servir de sa position de pouvoir pour s’enrichir.

La nouvelle enquête de Global Witness révèle en effet que la fille du président du Congo aurait détourné presque 20 millions de dollars dans les fonds publics. Par ailleurs, elle aurait en blanchi une partie via l’achat d’une propriété américaine.

Néanmoins, les membres du gouvernement ainsi que l’avocate de la chargée de communication présidentielle, Claudia Sassou-Nguesso, réfutent les accusations de l’ONG de lutte contre la corruption, Global Witness.

Sources:

https://www.globalwitness.org/fr/campaigns/corruption-and-money-laundering/le-condo-de-luxe-trump-une-affaire-d%C3%A9tat-congolaise/

https://www.globalwitness.org/fr/campaigns/corruption-and-money-laundering/trumps-luxury-condo-a-congolese-state-affair/

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Les étudiants Congolais vivent depuis 27 mois sans bourses à Cuba

Articles : 124