Le Bouquet Africain de Thema

Sakho & Mangane, un polar mystique en terre d’Afrique

Divertissement

Sakho & Mangane, un polar mystique en terre d’Afrique

Par SK

Sakho & Mangane est une série policière africaine dans laquelle les crimes se mêlent aux réalités mystiques du continent. Une production Canal + originale réalisée par Jean-Luc Herbulot avec Issa Sawadogo et Yann Gaël.

Parce que l’Afrique est un marché juteux pour l’audiovisuel, il était nécessaire que les productions évoluent afin d’offrir des produits de qualité répondant aux standards internationaux. Jusqu’ici, les comédies ont été la meilleure carte de visite de cette industrie en plein essor. Avec Sakho et Mangane, la fiction africaine va plus loin. L’intrigue, qui prend pour décor Dakar, mêle des rituels, dialogues et particularités comportementales et culturelles qu’on le retrouve à travers tout le continent. L’occasion de découvrir notamment une partie du patrimoine du Sénégal, de sa population et de ses côtes somptueuses. Une initiation à l’Afrique dans laquelle les codes endogènes sont valorisés et font ressortir les similitudes entre ces populations hyper-connectées et leurs diasporas. Réalisée par Jean-Luc Herbulot (Dealers), la série est un pari audacieux brillamment réussi. La photographie est remarquable et on apprécie l’absence totale de clichés et de condescendance occidentale.

De gauche à droite à droite: Yann Gaël (Basile Mangane); Christophe Guybet (Toubab);Christiane Dumont (Mama Ba); Issa Sawadogo (Souleymane Sakho); Khalima Gadji (Awa) et Ricky Tribord (Pape).

Une équipe de choc

On entre directement dans le vif du sujet avec un meurtre étrange. Pour la résolution de l’affaire, qui frôle l’incident diplomatique, le commissaire Mama Ba (Christiane Dumont), fraîchement arrivée, va faire appel à deux agents de police tout aussi étranges, Sakho et Mangane. Femme carriériste, jeune et autoritaire, elle va devoir remettre un peu d’ordre au sein de ce commissariat expérimental. Elle incarne à la perfection cette catégorie de femmes africaines ambitieuses qui, en milieu professionnel, doivent parfois se heurter à la rigidité des hommes qu’elles dirigent. Le jeune acteur Yann Gaël réalise ici une performance admirable, dans le rôle du policier border line. Celui qui s’était révélé dans Le rêve français  de Christian Faure, se faisait jusqu’alors la parfaite incarnation de la sensibilité dans des rôles dramatiques. On le découvre ici pétillant, même exubérant, sous la teinture blonde du jeune Basile Mangane.

Tout l’opposé de son partenaire de circonstances, Issa Sawadogo (Guyane) aka Souleymane Sakho, le sage, dont le naturel calme et mystérieux vient sublimer la performance. Ce duo antinomique est le cœur de la série. Se noue entre eux une relation conflictuelle qui rappelle moins celle de deux rivaux que celle d’un fils fougueux en désaccord avec son paternel. On retrouve aussi Ricky Tribord (Bienvenue au Gondwana), dans le rôle de Pape, la risée de ses collègues, qui va pourtant se révéler au fil des épisodes. Qui dit enquête dit journalistes à l’affût, et pour harceler nos deux compères, on peut compter sur la jolie Antoinette (Fatou Elise Ba), très sensible au charme de Mangane… Pour l’autopsie, nos deux agents profitent des lumières de Toubab (Christophe Guybet), le Blanc de la série. Scientifique farfelu, reclus dans son laboratoire, cet homme mélancolique et touchant se fait son propre cobaye. Tout le casting est un équilibre entre acteurs français et acteurs sénégalais et l’évolution de la série laisse place au développement de chacun des personnages. En somme, la bonne recette pour un programme crédible qui s’adresse aussi bien à une audience locale qu’à la diaspora.

A découvrir dès maintenant sur Canal + Afrique !

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !