SANTÉ

Niger: un contrôle sanitaire détecte un faux vaccin contre la méningite

Vendredi 15 mars, les autorités du Niger ont mis en garde contre la vente d’un « faux » vaccin contre la méningite. Cette révélation intervient dans le cadre d’une importante campagne de vaccination concernant 6 millions d’enfants.

Une pharmacie vend un faux vaccin contre la méningite

Au cours d’une mission d’inspection de routine effectuée le 14 mars 2019, des inspecteurs du ministère de la santé publique ont détecté un faux vaccin contre la méningite dans une pharmacie privé à Niamey.Ce vaccin factice est censé être fabriqué en « décembre 2016 »,  et expirer en « novembre 2021 ».

Suite à cette détection, les autorités sanitaires ont rapidement rendu public un communiqué de presse. En effet, les centrales pharmaceutiques, officines, agents de santé et autres acteurs en contact avec ce faux vaccin, sont exhortés à en informer les autorités compétentes.
Les inspections continuent néanmoins dans l’ensemble des structures de santé afin d’évaluer l’«ampleur de la présence» du faux vaccin qui a certainement déjà été utilisé.

Les campagnes de vaccination gratuites

Depuis le 5 mars, une large campagne de vaccination gratuite est lancée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger. Celle-ci concerne plus de 6 millions d’enfants. En effet, le Niger est situé dans le « ceinture de la méningite », une zone sensible, allant du Sénégal à l’Éthiopie en traversant le Sahel, frappée par d’importantes épidémies. Selon l’OMS, cette infection des membranes du cerveau et de la moelle épinière, « peut tuer ou entraîner de graves lésions cérébrales en quelques heures ».

Près de 500 personnes étaient mortes en 2015 et près de 200 en 2017 à cause d’épidémies de méningite. Pourtant, à cette époque déjà, les autorités avaient signalé la présence de « faux » vaccins dans les pharmacies ou importés par des ONG et des sociétés.

Cette même année 2017, la police avait saisi 13 tonnes de médicaments contrefaits acheminés à Niamey depuis l’Inde via un port ghanéen. En 2018, le ministère avait fermé une dizaine de sociétés grossistes privées de Niamey qui écoulaient des médicaments « douteux ou périmés ».

Sources:

https://fr.sputniknews.com/societe/201903181040397079-campagne-meningite-faux-vaccin-niger/

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/un-faux-vaccin-en-circulation-lors-dune-campagne-contre-la-meningite-au-niger_3236423.html

VOUS AIMEREZ AUSSI:

[DROGUE] Tramadol: la jeunesse africaine en danger

Articles : 409