POLITIQUE

Affaire Brigitte Bardot: Le CRAN saisit le procureur de la République

Informé des dernières turpitudes de Brigitte Bardot, le Cran a immédiatement saisi le procureur de la République.

Affaire Brigitte Bardot: Le CRAN saisit le procureur de la République

L’actrice retraitée a en effet écrit au préfet de La Réunion une lettre dans laquelle elle dénonce la condition animale dans l’île en des termes choquants :

« Les autochtones ont gardé leurs gênes de sauvages, mais les lois françaises sont faites pour être respectées. Tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés ».

Elle évoque également « une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches », et pour finir, elle demande au préfet d’ « appliquer les peines méritées et rendre à cette île démoniaque un peu de l’humanité qu’elle a perdue ».

Brigitte Bardot est une délinquante, une récidiviste, qui a déjà été condamnée cinq fois au moins pour ses déclarations racistes. Elle souille la cause noble qu’elle défend.

Formulés à la veille de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, ses propos sont un festival d’abjection et de racisme. Pour elle, les Réunionnais sont des sauvages, des barbares, des êtres diaboliques, dégénérés, cannibales, etc.

Ghyslain Vedeux, le président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN).

« Cette lettre est un concentré de racisme à l’état pur, a déclaré Ghyslain Vedeux. C’est pourquoi nous avons décidé de saisir le procureur de la République », a ajouté le président du Cran.

Pour contacter le CRAN
tel: 0652110034
mail: messy@hotmail.fr

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Entretien avec Ghyslain Védeux, nouveau président du CRAN

Source

« PROPOS RACISTES DE BRIGITTE BARDOT: LE CRAN SAISIT LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE.« , cran.fr, publié le 19 mars

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 582