ECONOMIE

L’aide qatarie à l’Union Africaine pour la réinsertion des migrants

Un mémorandum entre le Qatar et l’Union Africaine prévoit une aide qatarie de 20 millions de dollars destinée aux victimes de la migration illégale et du trafic d’êtres humains en Afrique.

L’aide qatarie à l’Union Africaine

Le Qatar s’est engagé auprès de l’Union Africaine à financer des programmes de réinsertion pour les victimes de l’immigration clandestine. En effet, une aide de 20 millions de dollars est prévue pour les Africains retournés dans leur pays.

À l’occasion d’une visite de deux jours au Qatar, le président de la commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, s’est entretenu avec le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed ben Abdulrahman Al Thani. Les deux hommes ont conclu un mémorandum prévoyant une aide qatarie de 20 millions de dollars (17,5 millions d’euros). Elle sera destinée aux victimes de la migration illégale et du trafic d’êtres humains en Afrique. Le vice-directeur des projets de développement du Qatar Fund Development, Hamad Al Shahwani et la Soudanaise Amira Al Fadel, membre de la commission des Affaires sociales de l’UA ont signé le document.

Ce soutien prendra principalement la forme de programmes de micro-finance. Cette manne financière devant favoriser la réintégration sociale des migrants revenus dans leur pays. Il s’agira également d’aider ceux bloqués en Afrique du Nord, et en particulier en Libye.

« J’espère que c’est le début d’une solution à cet épineux problème », a commenté Moussa Faki Mahamat lors d’une conférence de presse.

« Ces douze derniers mois, 30 000 migrants ont pu quitter la Libye pour rejoindre leur pays d’origine, mais le nombre [de migrants encore bloqués dans le pays] est bien supérieur », a-t-il ajouté.

Selon les chiffres du ministère italien de l’Intérieur, 23 270 migrants ont débarqué en Italie en 2018. La plupart ont voyagé depuis la Libye.

Source:

JeuneAfrique

Articles : 355