Malkia - Le réveil du Ka

Cameroun : Kamto revendique la victoire aux élections présidentielles

Politique

Cameroun : Kamto revendique la victoire aux élections présidentielles

Par Makandal Speaks

Le candidat de l’opposition, Maurice Kamto, affirme avoir reçu un mandat clair du peuple…

Cameroun : Kamto revendique la victoire aux élections présidentielles

Maurice Kamto a revendiqué sa victoire aux élections présidentielles de dimanche 7 octobre 2018, en dépit d’un avertissement du gouvernement de ne pas annoncer de résultats non-officiels. Le candidat de l’opposition camerounaise, du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), a déclaré lundi 8 octobre 2018, lors d’une conférence de presse à Yaoundé :

« J’ai reçu mission de tirer le penalty historique. Je l’ai tiré, le but a été marqué. » [1]

Il ajoutera :

« J’ai reçu un mandat clair du peuple et j’ai l’intention de le défendre jusqu’au bout. J’invite le président sortant à organiser une manière pacifique de transférer le pouvoir. » [2]

Le décompte des voix n’a pas été conclu dans tout le pays. © Reuters

A 64 ans, Maurice Kamto n’a pas donné de résultat pour prouver ses dires, qui ont été saluée par les applaudissements de ses partisans lors de son annonce. Toutefois, le secrétaire général adjoint du Mouvement démocratique du peuple au Cameroun (MDPC), au pouvoir, Grégoire Owona, a accusé Kamto de violer la loi :

« Ce n’est pas du tout correct de l’annoncer. Il n’a rien gagné. C’est totalement illégal. » [3]

Le secrétaire général adjoint du MDPC a ajouté qu’il était trop tôt pour déclarer officiellement qui avait gagné :

« Kamto n’était même pas représenté dans tous les bureaux de vote. Il lui était donc impossible de compter tous les votes. »[3]

Selon la loi, chaque bureau de vote doit soumettre ses résultats, après vérification par la commission électorale, à la Cour constitutionnelle, qui est chargée d’annoncer le décompte officiel dans les 15 jours. Avant le scrutin, Kamto avait formé une coalition avec le Front du développement du peuple (FDP), une opposition marginale, mais il était toujours considéré comme peu susceptible de menacer les 35 ans de règne sans partage du président Paul Biya, le plus vieux dirigeant d’Afrique. Le dépouillement des votes n’a pas abouti dans une élection censée établir de nouveau Biya pour un septième mandat.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Qui sont les leaders africains en fonction depuis le plus longtemps ?

Notes et références

[1] « Présidentielle au Cameroun: Maurice Kamto revendique la victoire« , rfi.fr, publié le 8 octobre 2018.

[2] « Cameroon opposition claims election win, ruling party disagrees« , aljazeera.com, publié le 8 octobre 2018.

[3] « Présidentielle au Cameroun : en proclamant sa victoire, Kamto amorce le bras de fer avec Biya« , jeuneafrique.com, publié le 8 octobre 2018.

Rejoignez la communauté Nofi

La communauté Nofi, c'est du contenu exclusif, des jeux-concours, des codes promos Nofistore et plein d'autres surprises !